Bruxelles, ma belle (même sous la pluie)

Bruxelles, ma belle (même sous la pluie)

Une fois n’est pas coutume, commençons par une chanson appropriée : une reprise de Bruxelles par Bashung. (Putain c’est beau)

Aller à Bruxelles et Amsterdam pour pas cher

Avec ma super copine Liso, nous cherchions une destination sympa pour quelques jours. On a cherché plein de trucs sur les internets : Dublin, Prague, Budapest… Trop cher pour nos maigres portefeuilles. Puis je suis tombée sur une bannière promotionnelle pour IDBus, 15 euros le Lille-Bruxelles en bus. J’ai cliqué (comme quoi, on peut encore cliquer sur des bannières internet en faisant exprès…). On découvre le Bruxelles-Amsterdam à 19 euros, puis le Amsterdam-Lille à 25 euros. Merci IDBus. Papillons dans le ventre et pépites dans les yeux, on pourra s’offrir quelques jours d’escapades hors de France pour pas grand chose. Nous en avons eu pour 170 euros par personne entre le transport et l’hébergement (en auberge de jeunesse hein, faut pas déconner) pour 5 jours entre Bruxelles et Amsterdam, un budget plutôt rikiki (pour faire mieux, y a le couch surfing mais à Amsterdam c’est quasiment mission impossible).

Si comme nous, vous voulez sortir de France pour pas cher, je ne peux que vous recommander IDBus. Les bus sont très ponctuels au départ (et nous sommes même arrivées à destination en avance à chaque fois… et pourtant IDBus appartient à la SNCF !), il y a des prises électriques à chaque siège, et ATTENTION : il y a même le Wi-Fi gratuit… Incroyable mais vrai pour un service français ! 😉

Bruxelles <3

Après 2 petites heures de bus, nous voici à Bruxelles. J’avais déjà été à Bruxelles pour y passer une journée, et après cette deuxième visite, je peux le dire haut et fort : J’AIME BRUXELLES. Les gens sont sympas, la ville est magnifique, le street art de BD envahit les rues,  la bière y est bonne (ne parlons même pas des frites… ), c’est la ville de Jacques Brel. Vraiment, cette ville a vraiment tout pour plaire et on s’y sent rudement bien. Pas de programme particulier à part boire de la bière, ce mini séjour s’annonce bien…

Pendant ces 2 jours à Bruxelles, nous avons eu un temps pourri (voyage pluvieux, voyage heureux). Mes photos sont donc sombres et de qualité moyenne (puisque mon amoureux-photographe amateur n’était pas là, je me suis contentée de mon téléphone) mais j’espère néanmoins vous donner envie de découvrir la ville si vous ne la connaissez pas… Bruxelles est une capitale à taille humaine donc 2 ou 3 jours vous suffiront pour découvrir l’essentiel de la ville, idéal pour un week-end !

2 jours à bruxelles-40

2 jours à bruxelles-41

La Grand Place

La Grand Place est vraiment incontournable à Bruxelles, et tellement jolie, même sous la pluie… Il s’agit tout simplement de la place principale de la ville, inscrite au patrimoine mondiale de l’UNESCO en 1998. Elle est souvent considérée comme une des places les plus belles du monde…

Chaque année paire, le week-end du 15 août, la Grand-Place est recouverte d’un tapis de fleurs géant (25 × 75 mètres) composé de plus de 500 000 plants de bégonias. 

Je triche un peu (beaucoup) en vous mettant une photo prise par Antoine lors de son séjour pour que vous puissiez l’admirer par beau temps.

2 jours à bruxelles-3

Et la voilà sous la pluie…

bxl-motion

2 jours à bruxelles-9

Il pleuvait des trombes, donc on s’est accordées une pause bière… puis nous avons rejoint le célèbre Manneken Pis.

Mannekin Pis, le minuscule emblême bruxellois

Votre séjour à Bruxelles n’en est pas vraiment un si vous n’avez pas vu le Manneken Pis. La première fois, cela fait très bizarre… Cette statue connue partout dans le monde est en réalité MINUSCULE puisqu’elle ne mesure que 50 centimètres. Il faut s’approcher et se faufiler parmi les dizaines de touristes pour le voir de près (non pas que les enfants tout nus m’attirent mais bon…) et voir tout le monde se faire prendre en photo devant une statue d’un enfant en train de faire pipi est assez incongru.

2 jours à bruxelles-29

2 jours à bruxelles

La version actuelle de la statue date de 1619. La statuette fut cachée par les Bruxellois lors du bombardement de Bruxelles de 1695 par l’armée française. Elle a été volée à plusieurs reprises et a été brisée lors de ces péripéties… L’original se trouve donc au deuxième étage de la Maison du Roi, sur la Grand Place.

A noter que pour certaines fêtes traditionnelles, on remplace le jet d’eau par de la bière (oui oui). Ils sont fous ces bruxellois…

Nous partons ensuite nous “perdre” dans la ville et rencontrons nos premiers street-art.

Les fresques de BD franco-belge

En 1993, la ville de Bruxelles a entrepris de peindre des murs pour rendre hommage aux héros de bande dessinée franco-belge. Un parcours BD est d’ailleurs possible pour ne rater aucune fresque et s’en mettre plein les mirettes. Nous en avons vu quelques unes et le principe est vraiment excellent, de quoi donner envie d’engloutir de nouveau ses Tintin, Gaston Lagaffe ou Blake et Mortimer…

2 jours à bruxelles-28

2 jours à bruxelles-12

(hop je triche, les deux prochaine photos ont été prises par Antoine PAR BEAU TEMPS)

2 jours à bruxelles-2
2 jours à bruxelles-4
Vous trouverez également d’autres street-art très sympas… Les fresques BD ont du en inspirer plus d’un ! 😉 

Processed with VSCOcam with f2 preset

2 jours à bruxelles-11

La Galerie Saint Hubert

Au cours de notre balade pluvieuse, nous tombons par hasard sur la Galerie Saint Hubert, ça tombe bien puisque nous avions prévu de nous y rendre ! Les galeries royales Saint Hubert ont été inaugurées en 1847 et regroupent la Galerie de la Reine, la Galerie du Roi et la Galerie des Princes. On y trouve des commerces (de luxe), des restaurants, des cafés, des espaces culturels, des habitations… La galerie est magnifique et ressemble à un Passage Pommeraye géant (pour ceux qui connaissent Nantes).

Les boutiques ne sont pas abordables pour les pauvresses que nous sommes (on est venues en bus quand même, je vous le rappelle) mais la traversée de la galerie vaut clairement le coup d’oeil. Rien que pour s’abriter de la pluie quelques minutes…

2 jours à bruxelles-16

2 jours à bruxelles-15
2 jours à bruxelles-17

2 jours à bruxelles-18

Le Delirium Café : vous avez dit “bière” ? *_*

Après notre traversée des Galeries Royales, nous tombons par hasard sur le Delirium Café. Là encore, nous y avions prévu une étape (évidemment), comme quoi le hasard fait bien les choses ! :’)

Le Delirium Café est un passage obligé pour les amoureux de bière. Presqu’un lieu de pèlerinage. Nous y sommes allées vers 17h parce que la bière à l’heure du goûter y a que ça de vrai et ça nous permettait d’éviter la foule de début de soirée.

Un choix de 3000 bières s’offre à vous. Oui 3000, ça fait beaucoup pour un seul homme… Comme des n00bs, nous avons demandé la carte et il n’y avait qu’une vingtaine de bières dessus donc notre choix s’est porté sur des bières que nous connaissions déjà (#fail) mais n’hésitez pas à regarder les tableaux au dessus du bar pour découvrir de nouveaux breuvages.

La décoration est très sympa, à base de vieilles plaques métalliques de marques de bière et de mobilier en bois. En revanche, l’accueil n’y est pas super… étonnant quand on connait la sympathie des belges et leur amour de la bière. (Peut être que ce sont des français qui s’occupent du service ! #troll)

En tout cas, le bar est vraiment à ne pas louper !

2 jours à bruxelles-19

En sortant du Delirium Café, sur votre gauche, vous tomberez nez à nez avec Jeanneke Pis, le pendant féminin de Manneken Pis inauguré en 1987 à l’initiative d’un commerçant pour une oeuvre de bienfaisance. Je vous laisse contempler le chef d’oeuvre… (y a quand même pas photo, pouvoir faire pipi debout est tout de même une sacrée chance).

2 jours à bruxelles-24

Notre bière nous a requinquée, nous voilà prêtes à repartir à la découverte de la ville direction le quartier des Marolles. Nous passons devant le café-restaurant Le Cercle des Voyageurs“. J’ai complètement flashé sur sa déco à base de vieilles malles (je veux la même chose chez moi). Nous ne sommes pas rentrées car nous sortions tout juste du Délirium Café mais le concept de ce café plaira sans aucun doute aux voyageurs que vous êtes (ou pas) : des conférences y ont lieu régulièrement sur le thème du voyage…

2 jours à bruxelles-25

Le quartier des Marolles est connu notamment pour son marché aux puces sur la Place du Jeu de Balle qui a lieu tous les matins. Alors évidemment, on y est allées l’après-midi… Hum. Nous avons loupé le marché aux puces, certes, mais notre promenade dans ce quartier populaire de Bruxelles a été bien agréable. Profitez d’une balade dans le quartier pour monter jusqu’au Palais de Justice d’où vous bénéficierez d’une vue imprenable sur tout Bruxelles (vous pouvez même apercevoir l’Atomium). Je ne vous honorerai pas de photos du panorama car malgré toutes les retouches possibles, mes photos ne rendent rien… Une bonne raison d’aller voir ça par vous même ! 😉

En tout cas les Marolles est un quartier vraiment chouette, ne faites pas comme nous, allez-y le matin pour le marché aux puces !

2 jours à bruxelles-27

2 jours à bruxelles-27

 

Après s’être un peu perdues dans le quartier de la Gare (se perdre dans les environs d’une gare est toujours une mauvaise idée…), nous revenons dans l’hyper centre afin de boire une bière (oui encore mais c’est ce qu’on appelle “l’adaptation à la culture locale”). On ose même la terrasse malgré un ciel menaçant…

2 jours à bruxelles-30

Etant une grande amatrice de moules et ayant dégusté de délicieuses moules à l’ail lors de ma première venue à Bruxelles, je voulais renouveler l’expérience mais les 20 euros pour le moules-frites belges nous ont un peu refroidis…

Alors, pourquoi les moules sont-ils aussi chères en Belgique ?

Putain de bonne question. Etant quasiment 10 euros plus chères qu’en France, on est en droit de s’interroger… Il s’agirait tout bonnement d’une opération marketing mêlé à un prix de la moule (de Zélande) plus élevé. Si le sujet vous intéresse, toutes les explications sur le prix du moules-frites en Belgique sont dans cet article (les moules, qui sont-elles, quels sont leurs réseaux ?). 

Une amie habitant à Bruxelles nous propose donc de nous faire découvrir sa friterie préférée, pour un budget beaucoup plus abordable. C’est donc à la friterie Barrière dans le quartier Saint Gilles que nous nous rendons, une friterie de rue qui ne paie pas de mine. Il y a la queue, ce qui est plutôt bon signe. Fricadelle, carbonnade flamande, cervelas chaud… toutes les spécialités belges sont réunies et on se dit inévitablement qu’on verra pour le régime un peu plus tard.

Je choisis un cervelas chaud (sorte de grosse knacki) accompagnée évidemment d’un cornet de frites. Et putain c’était bon. Tellement gras mais tellement bon. Les Belges n’ont pas volé leur réputation concernant les frites…

2 jours à bruxelles-31

Mais alors Béné, quel est le secret des frites belges ? 

Et bien les enfants, c’est tout simple ! Les frites sont cuites dans de la graisse de boeuf (et non pas dans de l’huile végétale) et bénéficient d’une double cuisson qui permet d’obtenir des frites bien dorées et croustillantes… Un vrai régal ! (surtout accompagnée d’une bière belge #obsession)

 

Le lendemain, nous profitons de la petite matinée qu’il nous reste à Bruxelles (avant de prendre notre bus pour Amsterdam) pour nous rendre au Centre Belge de la Bande Dessinée. 

Le Centre Belge de la Bande Dessinée : la déception 🙁

Le prix d’entrée est de 8 euros. Le bâtiment est magnifique, d’un style art nouveau conçu par Horta en 1906. Il abritait auparavant les magasins de tissus Waucquez.

J’étais impatiente de visiter le centre de la bande dessinée car j’adore les BD (sans être experte pour autant, je précise) et je m’attendais vraiment à un musée interactif… Et même si j’ai appris beaucoup de choses sur les étapes de création d’une bande dessinée, je trouve que le musée est un peu dépassé. Il ravira sans aucun doute les vrais passionnés de BD mais a du mal à accrocher ceux qui ne sont pas passionnés à la base…

Il est possible de voir des décors IRL de certaines BD mythiques, comme le bureau de Gaston Lagaffe mais là encore, on voit que les décors ont fait leur temps.

Je ne sais pas pourquoi mais j’en attendais un peu plus… surtout avec les supports numériques d’aujourd’hui qui offrent aux musées la possibilité de faire jouer les visiteurs tout en leur apportant des informations supplémentaires. Bref, allez-y, vous vous ferez votre propre opinion, mais je ne pense pas que le musée vaille 8 euros et c’est bien dommage…

2 jours à bruxelles-34 2 jours à bruxelles-35

2 jours à bruxelles-36 2 jours à bruxelles-37

2 jours à bruxelles-38 2 jours à bruxelles-39

2 jours à bruxelles-5

C’est la fin de notre journée et demie à Bruxelles… deuxième visite et je compte bien y retourner car cette ville est un réel coup de coeur, même sous la pluie. A 1h20 de Paris en Thalys et 4h de bus à partir de 20 euros avec IDBus, vous auriez tord de vous priver…

A bientôt Bruxelles, prochaine étape : Amsterdam !

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

2 Comments
  1. posted by
    Camille Desv
    Août 27, 2014 Reply

    Et dire que je n’ai jamais mis les pieds à Bruxelles du temps où j’étais à Lille (shame on me). Ton article me rappel ô combien j’aurais dû en profiter pour y faire une petite escapade… #jamaistroptard

    • posted by
      Béné
      Août 28, 2014 Reply

      @Camille Desv: Mais non il est jamais trop tard… Tu peux prendre le bus depuis Paris aussi ! (t’auras 4h de bus mais à 20 euros c’est quand même rentable !) Bisous !!

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *