3 jours à Angkor #1 : nos conseils, Preah Khan et coucher de soleil sur Angkor Vat

3 jours à Angkor #1 : nos conseils, Preah Khan et coucher de soleil sur Angkor Vat

La visite d’Angkor a été pour moi un vrai rêve éveillé. Voir des photos du Bayon me laisse encore toute chose et je ne réalise toujours pas y avoir été (pour Antoine, c’est un peu différent puisque c’était sa deuxième visite d’Angkor). Dieu que c’est beau. L’Homme a fait bien des conneries mais il a aussi construit de pures merveilles… J’espère que vous aurez l’occasion de voir ça un jour si ce n’est pas déjà fait !

J’ai lu un article intitulé d’une façon un peu racoleuse “Pourquoi je n’ai pas aimé Angkor ?” (lisez l’article, vous vous ferez votre avis).

L’article évoque, entre autres, le fait que le touriste soit “une sardine” (un pigeon, un mouton, et j’en passe). Bon, aller dans un site touristique, qui plus est Angkor, et ne pas tolérer les touristes est assez ennuyeux. En tout cas, même s’il est vrai qu’il y a beaucoup de touristes, nous avons eu l’impression d’avoir les temples rien que pour nous à plusieurs reprises et le “tourisme de masse” nous a agacé uniquement lors du lever du soleil sur Angkor Vat, au Ta Prohm et au Baphuon… Mais on s’énerve 5/10 minutes et ça s’arrête là. Nous étions quasiment seuls lors de notre visite d’Angkor Vat et il n’y a personne sur nos photos du Bayon.

À Angkor, il y a évidemment beaucoup de touristes mais il serait bien égoïste de ne pas vouloir partager tant de beauté. Vous verrez sans doute beaucoup de bus de chinois et coréens, ils se déplacent en grand nombre, il vous suffit de les éviter, c’est pas compliqué… Mais aller à Angkor et vouloir échapper aux touristes, c’est comme vouloir admirer la Joconde au Louvre sans personne autour.

Bref, je ne vais pas reprendre les arguments de l’article point par point ce serait inutile, mais sachez que de mon côté, il serait beaucoup trop long d’expliquer pourquoi j’ai adoré Angkor (malgré sa forte fréquentation) et que j’y retournerais bien volontiers. J’ai encore fait un mini syndrome de Stendhal en voyant le Bayon pour la première fois et quelques larmes se sont mises à couler… (Mosquée de Cordoue revival).

En tout cas, si Angkor vous fait les yeux doux, foncez, et même si vous serez peut être déçus ou frustrés par certains éléments car il y a évidemment plus de gens en vrai que sur les photos des magazines, vous ne regretterez pas votre visite. Ces dizaines de temples construits entre le IX et le XVe siècle sont incroyables et me laissent encore rêveuse quasiment 1 an après mon séjour…

Voici quelques conseils pour bien préparer votre visite des temples d’Angkor, j’espère qu’ils vous seront utiles !

Visite des temples d’Angkor : nos conseils !

– Notre logement à Siem Reap : Le Tigre. Nous avons réservé dans cet hôtel sur les conseils d’une amie. L’hôtel est tenu par un français, ce qui pourra s’avérer pratique pour ceux qui ne parlent pas très bien anglais et veulent avoir des conseils sur la visite d’Angkor. Comptez 45$ la nuit, petit déjeuner compris. (Avec le recul c’était un peu cher mais l’hôtel est très bien et à 10 minutes à pied du “centre-ville” de Siem Reap)

– L’achat d’un Angkor pass pour visiter les temples est obligatoire. Des contrôles sont effectués aux entrées des temples et vous risquez une amende si vous ne présentez pas votre pass !

Prix du pass une journée : 20$ par personne

Prix du pass 3 jours : 40$ par personne

Prix du pass 1 semaine : 60$ par personne

Nous avons choisi le pass 3 jours, car il nous paraissait être un bon compromis mais je pense que l’on aurait pu rester facilement une semaine… Tout dépend de votre goût pour les vieilles pierres ! 😉

– Armez vous d’un bon guide papier voire même d’un livre consacré à Angkor pour avoir toutes les informations nécessaires à la bonne compréhension du site. Votre visite n’en sera que plus fascinante… Vous pourrez en acheter dans les boutiques de Siem Reap.

– Prévoyez vos bouteilles d’eau et autres denrées avant d’accéder au site car les “boutiques” à proximité des temples pratiquent des prix attrape-pigeons et il est impossible de négocier.

– Se déplacer sur le site : Le site d’Angkor est tout simplement gigantesque (le site archéologique s’étend 400km2 mais l’ancienne capitale s’est étendue sur 1000k2) donc il vous faut un moyen un locomotion. Certains courageux (que j’admire) font leurs visites à vélo. Nous avons, comme beaucoup, choisi la solution tuk-tuk. Nous avions demandé à notre hôtel de nous appeler un chauffeur de tuk-tuk, il nous a emmené là où nous le voulions pendant les 3 jours. Comptez entre 13 et 15$ la journée. Prévoir un budget supplémentaire si vous voulez visiter des temples éloignés et environ 3$ de plus si vous voulez faire le lever du soleil sur Angkor Vat.

Prévoyez un foulard ou une étole qui vous servira à couvrir vos épaules si besoin sinon l’accès à certains temples pourra vous être refusé (je n’en ai eu besoin qu’au Baphuon fois mais sait-on jamais). Par ailleurs, le foulard est très pratique pour protéger son visage de la poussière à l’arrière du tuk-tuk. (C’est pour cette raison que j’ai un foulard sur toutes les photos ! ;))

Choisir les temples à visiter : Vous ne pourrez pas tout faire, Angkor étant un site incroyablement grand, il vous faudra donc choisir les temples que vous voulez visiter. Les temples Ta Phrom et le Bayon sont les plus connus et font évidemment partie des plus beaux beaux à ne pas manquer. Pour le reste, tout dépend de la durée de votre pass et de votre envie d’exploration… Il est possible de visiter pas mal de temples en une journée mais rien ne sert de les visiter au pas de course, Angkor se savoure.

Voici les temples à ne pas manquer selon nous :

– Bayon

– Ta Phrom

– Angkor Vat

– Preah Khan

– Beng Maelea (laissé à l’état sauvage et à l’écart du site d’Angkor, y consacrer une demie journée)

– Baphuon

À noter que nous n’avons pas visité Banteay Srei malgré les nombreuses recommandations, car notre planning était suffisamment chargé pour les 3 jours et le temple est assez éloigné d’Angkor même.

Nous avons visité une dizaine de temples au total sur les trois jours. Le premier jour nous avons fait 13h – 18h, le deuxième 9h30 – 13h30 et le lendemain 5h (pour le lever du soleil sur Angkor Vat) – 13h. Croyez-moi, ces 3 jours sont vraiment éprouvant, puisque vous passez vos journées à piétiner par une chaleur intense. Mais le jeu en vaut la chandelle…

– Quel circuit faire pour éviter les touristes ?

HAHAHA. Aucun circuit ne permet réellement d’éviter les touristes. Les conseils pour éviter les touristes du guide Lonely Planet ne valent presque rien puisque tous les touristes que nous croisions avaient ce guide eux-aussi… Il faudra donc comptez sur votre bon sens et les conseils de votre chauffeur de tuk-tuk pour visiter certains temples aux bons horaires, mais là encore vous ne serez pas à l’abri d’un bus de coréens ! 😉 En revanche, dans les temples un peu moins connus, il n’est pas rare de se retrouver tout seul et de découvrir les lieux dans le calme.

Sinon, l’astuce est de visiter les temples lorsque la chaleur est la plus forte et que la majorité des touristes choisissent de rentrer à l’hôtel. C’est à dire entre midi et 15/16h. Il ne faut pas avoir peur du coup de chaud mais cela peut valoir le coup… Lors de sa première visite d’Angkor, Antoine a utilisé cette astuce et s’est régalé. Lors de notre visite, il ne faisait pas suffisamment chaud pour que les touristes fuient le site mais les sites sont tout de même moins fréquentés entre midi et deux.

Bref, je vous laisse découvrir les temples de notre première journée à Angkor. Pendant laquelle j’ai pris une grosse claque, évidemment.

Ta Som et Neak Pean

En guise de mise en bouche, nous commençons par Ta Som, tout petit temple au nord d’Angkor puis par Neak Pean, qui est entouré d’eau, à proximité.

Commencer par des “petits temples” permet de faire monter la sauce tranquillement ! 😉

angkor-temple

angkor-temple-3

angkor-temple-5 angkor-temple-4

 

Preah Khan, la belle surprise

Nous enchaînons avec Preah Khan, au nord de la cité d’Angkor Thom et datant du 12e siècle, et c’est la première grosse claque de notre visite d’Angkor. Nous restons une heure sur le site et avons eu la chance de l’avoir (presque) pour nous tous seuls. Magique.

angkor-temple-6

angkor-temple-13

angkor-temple-8

angkor-temple-preah-khan-3

angkor-temple-12

angkor-temple-10

angkor-temple-9

angkor-temple-preah-khan

angkor-temple-preah-khan-7

angkor-temple-preah-khan-6

angkor-temple-preah-khan-5

angkor-temple-preah-khan-2

angkor-temple-preah-khan-4

angkor-temple-preah-khan-8

angkor-temple-7

DCIM100GOPRO

“Mais comment ça marche ce truc, bordel ?!”  #gopro

Alors, c’est pas mal non ? 😉

 

Coucher de soleil sur Angkor Vat

Vers 16h, nous prenons la direction d’Angkor Vat pour y voir le coucher du soleil qui a lieu vers 17h30.

L’occasion de découvrir l’enceinte du mythique Angkor Vat que nous explorerons un peu plus tard. Surréaliste de voir en vrai un édifice que l’on a déjà vu partout… Comme prévu, il y a pas mal de monde mais cela ne nous empêche pas de trouver un petit coin pour se poser et admirer le paysage.

Le soleil ne se couchant pas derrière le temple, on est loin de l’extraordinaire spectacle du lever du soleil mais les couleurs sont magnifiques et il n’y a pas foule donc ça vaut largement le coup.

angkor-temple-14

angkor-temple-16

(Oui, nous faisons des photos de gros touristes et alors ?! Même pas honte ! ;))

angkor-temple-19

angkor-temple-18

angkor-temple-15

Cette première journée à Angkor a été incroyable… je sais déjà que le reste du séjour va tenir toutes ses promesses.
Demain, ce sera Bateay Kdei et le célèbrissime Ta Prohm. Hâte.

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

Un commentaire
  1. posted by
    NEVES
    Déc 31, 2017 Reply

    Superbe article magnifiquement illustré.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *