Thaïlande : premiers pas à Bangkok – Janvier 2009

Thaïlande : premiers pas à Bangkok – Janvier 2009

Je prends toujours le temps, lorsque je voyage, d’écrire sur un carnet. Ce que je fais de ma journée, mes impressions, sensations… Malheureusement, le “petit livre” de mon voyage en Asie ne m’a pas suivi jusqu’à Toronto. Il est bien rangé, en sécurité, quelque part en France. J’aurais pu y puiser quelques extraits pour donner davantage de contenu à cet article. Car, je dois bien l’avouer, le souvenir est vague…

Janvier 2009. Première fois que je sors d’Europe. Direction Bangkok et la Thaïlande. Une promesse de chaleur, de lumière, d’exotisme… Bangkok et ses habitants… Pas toujours aussi souriants qu’on le prétend, les problèmes de communications sont nombreux avec ces thaïlandais qui pour la plupart ne parlent pas anglais (la Thaïlande n’a jamais été colonisée, c’est une des grandes fiertés du pays) et moi qui ne parle bien évidement pas thaï ! Ces incompréhensions, qui m’agaçaient parfois lors de mon séjour, font certainement parties aujourd’hui de mes meilleurs souvenirs…

Bangkok c’est le Roi, affiché partout dans la ville et à tous les âges, c’est les tuk-tuk et les taxis, les temples à tous les coins de rue, les moines qui sont légion. C’est à la fois ultra moderne et vieillot, c’est les klongs, le marché bondé de Chatuchak, Khaosan Road pour les touristes, Patpong et Soi Cowboy pour les “hot spot”, c’est le palais royal, Wat Pho et Wat Phra Kaeo.

Bangkok c’est la bouffe. Partout, et surtout tout le temps. Et de préférence dans de petites échoppes en bord de route, sur les trottoirs. Au début, on est un peu sur la réserve, méfiant, et puis une fois qu’on y a goûté…

La Chao Praya, le parc Lumpini, la fabuleuse maison de Jim Thompson, la Golden Mountain et le Wat Saket à ses pieds, le bruit incessant. Voici un bref aperçu de mon séjour à Bangkok, il y a 4 ans déjà… Désolé pour la qualité des photos, je n’étais pas alors aussi bien équipé que maintenant. Il va falloir y remédier. On va devoir y retourner ! 😉

Bangkok

Bangkok et les méandres de la Chao Phraya au soleil couchant, depuis un rooftop. On devine également l’éternel nuage de pollution qui flotte au dessus de la mégalopole au 10 millions d’habitants…

Statue d'Airavata

Statue d’Airavata, l’éléphant tricéphal et mythique adoré en Asie du Sud. Je serais incapable de retrouver cette statue dans Bangkok aujourd’hui, je me souviens être “tombé dessus” complètement par hasard, impressionné par la taille du monument je suis allé dans le petit parc qui abrite la statue. Pour vous donner une idée du gigantisme de cette statue ; on peut visiter l’intérieur ! 😉

Patpong

Le quartier de Patpong. De jour. Ambiance très différente de nuit…

Bangkok

Parce que Bangkok ce n’est pas que des beaux temples et du soleil. A la fois moderne et vieillote, anarchique et pourtant organisée, bruyante, polluée et pleine de charme. Il faut ouvrir les yeux, se laisser émerveiller, bien vouloir se prendre au jeu pour voir dans Bangkok plus que ce qu’elle laisse présager au premier regard. Bangkok c’est surtout un grand bordel (et chacun peut y piocher ce dont il a envie)…

Street Food

La bouffe, la bouffe, LA BOUFFE ! On pourrait croire que les thais passent leur temps à manger, et on aurait raison ! A n’importe quel moment du jour et de la nuit, vous verrez ces petites gargotes, à même les trottoirs, toujours bondées. En Thaïlande, il n’y a pas d’heure pour manger… J’ai découvert à la fin de mon séjour que derrières ces petits étals qui ne payent pas de mine se cachent en vérité de véritable restaurants, et certains sont même très réputés. Les habitués les connaissent bien et savent dans lequel aller pour déguster les meilleurs plats de la ville, et ils ont tous une spécialité ! Méfiant à mon arrivée, j’ai ensuite été conquis par ceux que j’ai testés… Si vous avez la chance de connaitre un thai pour vous guider et qui partagera ces bonnes adresses, c’est encore mieux ! 😉

Klong

Klong

Les “klongs” sont les canaux qui traversent Bangkok. Bien sur, une balade sur les klongs, c’est un peu le cliché du touriste qui découvre la ville, mais je pense que pour une première approche de la ville, ça vaut vraiment le coup ! On voit Bangkok sous un autre angle, c’est vraiment dépaysant et une promenade en bateau reste toujours un moment agréable ! 😉

Jim Thompson House

Jim Thompson House. Un écrin de bien être au coeur d’une ville trépidante et bouillonante. Idéal pour se détendre, se reposer, souffler un peu si vous vous sentez écraser par l’atmosphère qui règne à Bangkok. Jim Thompson, un riche industriel américain qui a fait fortune dans le commerce de la soie en Thaïlande, s’est construit ici un petit paradis en faisant reconstruire à l’identique des maisons traditionnelles thaïlandaises, en bordure d’un klong… L’ensemble est désormais un musée, à voir absolument !

Golden Mountain

Wat Saket

Golden Mountain et le Wat Saket (le second se trouve juste au pied du premier). Golden Mountain offre un superbe point de vue sur Bangkok, Wat Saket en contrebas m’a enchanté car lorsque j’y suis allé, j’ai eu la chance d’être seul dans le temple… Je ne sais pas par quel miracle, c’est un temple pourtant assez réputé à Bangkok et fréquenté par les touristes. En tout cas, l’expérience de se retrouver seul dans un temple au coeur d’une ville de plus de 10 millions d’habitants était vraiment unique…

Palais Royal

Le palais royal de Bangkok est une merveille. Ou plutôt, il abrite de nombreuses merveilles ! La visite vaut vraiment le coup, c’est ici que vous aurez notamment la chance de voir de Wat Phra Kaeo (Bouddha d’émeraude)… Une bonne occasion pour passer la matinée à se promener pieds nus ! 😉

5 choses à retenir :

– Evitez de prendre les tuk-tuks… Oui c’est agréable (parfois), oui c’est typique, oui c’est pas cher, mais c’est surtout dangereux. Sans parler des gaz d’échappement que vous prenez de plein fouet, les tuk-tuks circulent aux même endroits que les voitures (y compris sur l’autoroute) et en cas d’accident vous êtes très exposés ! Pas d’habitacle ni de ceinture de sécurité. Il y a des accidents tous les jours, souvent tragiques. Je vous recommande donc le taxi, il y en a (vraiment) beaucoup et très franchement, le coût reste dérisoire…

– Les thaïs ne parlent pas toujours l’anglais (à l’image des français d’ailleurs), et il ne faut pas toujours les croire sur parole ! En effet, un thaï ne vous dira jamais qu’il “ne sait pas”. Donc si vous demandez votre chemin et que cette personne ne connait pas l’adresse que vous cherchez, il préférera bien souvent vous donner une indication (même fausse) que de vous montrer son ignorance et risquer de perdre la face ! (par ex : ayez toujours sur vous la carte de votre hôtel que vous pourrez donner directement au chauffeur de taxi, cela vous évitera des malentendus 😉

– La vie est beaucoup moins chère en Thaïlande. Si vous êtes aventuriers et que vous n’avez pas peur d’aller dans les street food, vous pouvez facilement déjeuner copieusement pour 2 €… Comptez davantage si vous allez dans des établissements plus conformes aux normes occidentales.

– Ne manquez jamais de respect au Roi en public ! Il est très respecté et aimé des thaïs.

– Mes incontournables : le palais royal, Wat Pho (le célèbre Bouddha couché), et Jim Thompson House. #tiercé

Written by

Antoine

32 ans (bientôt 40...). Je suis passionné d'histoire et de foot (j'ai gagné la Champion's League une bonne dizaine de fois sur Playstation !). Homme à chat. Cigars lover.

Comments

4 Comments
  1. posted by
    Gaea
    Mai 26, 2013 Reply

    Ca donne envie 😉

    • posted by
      Antoine
      Mai 26, 2013 Reply

      @Gaea: oui, hein !? 😉

  2. posted by
    JeromeBKK
    Mai 30, 2013 Reply

    Salut,

    Je trouve que tu n’as pas trop perdu la memoire depuis plus de 4 ans 🙂

    Pour ce qui est de tes photos, je serais deja tres heureux d’avoir cette qualite avec mon appareil …

    Il faut dire qu’avec un ciel bleu comme cela, ca aide pour les belles photos

    • posted by
      Isabella
      Fév 3, 2017 Reply

      I found myself nodding my noggin all the way thgohru.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *