Birmanie : la splendeur du lac Inlé

Birmanie : la splendeur du lac Inlé

Le Lac Inlé signe la fin de notre voyage en Birmanie, déjà. Après Yangon et Bagan, nous attendions cette étape avec impatience, ayant vu tellement d’images de ce magnifique lac et de ses pêcheurs… Il s’agit de notre dernière étape avant de rejoindre Yangon pour 3 derniers jours et de quitter ce merveilleux pays 🙁 Je vous préviens de suite : grosse inondation de photos dans cet article, impossible de résister ! 😉

Comment rejoindre le lac Inlé depuis Bagan ?

Pour rejoindre le lac Inlé, il faut en fait se rendre à la ville la plus proche : Nyaung Shwe, dans l’état Shan. Il nous aura fallu une bonne dizaine d’heures de bus pour rejoindre Nyaung Schwe depuis Bagan (mais le trajet en bus de nuit passe assez vite… #dodo). La plupart des compagnies de bus vous proposent des trajets de nuit pour ne pas vous faire perdre trop de temps. Nous avons trouvé un “VIP bus” pour 23 000 Kts à deux.

Je le rappelle (on est jamais trop prudents quand il s’agit de prendre le bus en Asie) : les bus birmans sont très confortables car quasi neufs. Une couverture est bien souvent prévue pour chaque passager mais je vous conseille de tout de même bien vous couvrir et de prendre des boules Quiès, les birmans étant de grands fans de la climatisation à outrance et de clips / séries TV avec le son à donf.

Nous sommes arrivés à Nyaung Shwe à 2h30 du matin alors que notre ticket annonçait une arrivée à 5 heures (j’ai comme l’impression que 6 heures du mat’ est annoncé afin de ne pas faire peur aux touristes…). Sauf qu’évidemment, nous n’avions réservé une chambre d’hôtel que pour la nuit suivante en pensant juste déposer nos affaires lors de notre arrivée. C’est un peu l’inquiétude et le stress général parmi les voyageurs débarquant du bus qui ont tous fait exactement comme nous…

Nous nous rendons à notre hôtel en croisant les doigts très très fort pour qu’il y ait un réceptionniste de nuit et qu’une chambre soit disponible pour que nous puissions finir notre nuit. OUF, C’EST LE CAS ! Plus de peur que de mal donc… nous n’aurions pas aimé finir la nuit dehors dans une ville inconnue ! En revanche, certains voyageurs ont trouvé porte close devant leur hôtel ou n’ont pas eu la chance de bénéficier d’une chambre libre et ont été obligés de venir dans notre hôtel.

Si le bus ne vous convient pas, vous pouvez également rejoindre Nyaung Shwe en avion depuis Yangon ou Mandalay. L’aéroport de  EST-CE QUE TU M’ENTENDS ?! Hého (pardon) est situé à seulement 35 km.

Petit conseil : si vous le pouvez, assurez-vous qu’une chambre est disponible pour la nuit précédente dans votre hôtel. Ainsi, vous aurez toujours un plan B si votre bus arrive à 2h heures du matin au lieu de 6… (ce qui est, apparemment, très fréquent).

Quel hotel à Nyaung Shwe ? Pas d’inquiétude, ce ne sont pas les hôtels qui manquent à Nyaung Shwe. J’avais même parfois l’impression que l’offre était plus importante qu’à Bagan… Sur Agoda (site de réservation d’hôtels beaucoup utilisé en Asie), vous trouverez de tout à tous les prix.

Attention ! Nyaung Shwe ne donne pas sur le lac Inlé, ne comptez donc pas avoir une chambre avec vue sur le lac. Pour rejoindre le lac, il faut vous faire conduire en bateau. Si toutefois dormir au plus près du lac était important pour vous, il existe des hôtels et resort donnant sur le lac et au milieu. Beaucoup plus chers, évidemment. Et beaucoup plus difficile d’accès, évidemment (bis).

Le marché de Nyaung Shwe : inratable !

Dès le réveil, nous partons à la découverte de la ville. Nous tombons par hasard sur son marché qui va se révéler être le marché le plus impressionnant de notre voyage en Birmanie…

Le marché est en effet immense, vivant, coloré, et cerise sur le gâteau : il y a très peu de touristes ! 😀 (Allez, avouez-le, on sait très bien que vous non plus vous n’aimez pas croiser plein de touristes en voyage ! ;)) On s’en donne à coeur joie pour les photos, on réalise quelques portraits, on observe, et on profite de l’ambiance extraordinaire de ce marché… Une bien jolie découverte !

birmanie-2-jours-lac-Inle-2 birmanie-2-jours-lac-Inle-8 birmanie-2-jours-lac-Inle-7 birmanie-2-jours-lac-Inle birmanie-2-jours-lac-Inle-3 birmanie-2-jours-lac-Inle-4

Le ciel est très couvert (il pleuvra d’ailleurs pendant la majorité de notre séjour au lac Inlé), on décide donc de réserver notre excursion en bateau sur le lac pour le lendemain via Thu Thu Agency (25 000 kyats à deux pour la journée).

Nous avions hésité à faire le fameux trek partant de Kalaw pour rejoindre Nyaung Shwe en quelques jours et avec le recul, nous avons bien fait de renoncer vue la météo très hasardeuse que nous avons du affronter pendant nos quelques jours autour du lac. Si vous avez l’occasion et que la météo est de la partie, n’hésitez pas, il a parait que ce trek est absolument magique ! 🙂

Sans transition : un peu fatigués par notre mauvaise nuit en bus de nuit et n’ayant pas véritablement d’autre choix au regard des trombes d’eau qui tombent, nous choisissons de nous reposer puis d’aller nous faire masser. Le massage Inthar est une spécialité du lac Inlé et on compte bien en profiter un peu…

Nous suivons les conseils du Routard et allons chez “Tar Sue Massage” (on est pas sûrs du nom…). Il s’agit d’une famille Inthar qui propose des massages traditionnels. 10 000 kyats pour une petite heure de massage, vraiment donné pour un moment aussi cool ! (C’est pas tous les jours qu’on se fait masser par une mamie birmane) Nous terminons la journée à 10 sur l’échelle de la détente mais toujours sous la pluie. Et nous sommes impatients de nous rendre sur le lac Inlé le lendemain…

L’incontournable excursion sur le lac Inlé : et la magie opère…

birmanie-2-jours-lac-Inle-18

Réveil à 6h30 pour être prêts pour notre excursion sur le lac à 7h30. Par chance, il ne pleut pas même si le ciel est très couvert. Nous faisons connaissance avec notre “boat driver” qui sera notre guide sur le lac pour toute la journée.

[A savoir : le lac Inlé est le deuxième plus grand lac du pays avec ses 116 km2. Il est situé à 884 mètres de hauteur et est donc le plus haut de Birmanie. Il souffre aujourd’hui de gros problèmes environnementaux dus, entre autres, à l’augmentation constante de la population… La surface du lac diminue peu à peu et les collines environnantes sont déboisées afin de produire du bois de chauffage. Le lac Inlé reçoit également directement les eaux usées… Bref, pas cool du tout pour ce joyau 🙁 ]

Il faut une bonne demie-heure en bateau pour rejoindre le lac depuis Nyaung Shwe et une fois sur le lac, le dépaysement est total et la magie opère… On y est enfin et on savoure.

Le mauvais temps ne nous empêche pas de profiter des paysages, bien au contraire : les nuages et la brume rendent le lac encore plus poétique. Pêcheurs, montagnes, lac, calme et volupté (si l’on écarte le bruit du moteur du bateau), tout quitter pour partir habiter sur le lac Inlé.
pecheurs lac inle maison lac inlé pecheurs lac inlé paysage lac inlé
Le “boat driver” nous fait faire le parcours traditionnel “à touristes” sur le lac (visite d’ateliers d’artisanat). Nous ne savions pas que nous pouvions véritablement lui indiquer des endroits où aller plutôt que de suivre l’itinéraire de base. N’hésitez pas à vous renseigner sur les points à aller voir sur le lac, le chauffeur vous dira s’il veut bien / s’il peut y aller… 

Nous commençons par un marché et un monastère. Pas dingue (à tel point que nous n’avons même pas pris de photos ! :P) mais le marché nous aura au moins permis d’acheter des ponchos pour nous protéger de l’averse. Dois-je préciser que le ciel s’est éclairci 5 minutes après avoir acheté nos ponchos ? -_- Pas grave, nos magnifiques ponchos nous ont servi le reste de notre séjour… (Heureusement, la fashion police n’arpente pas encore les routes de Birmanie)

voyage-birmanie-28

Bref, nous commençons ensuite la visite de nombreux ateliers. Touristique, certes, mais très intéressant. Tissage, fabrication de cigares, de bijoux en argent… tout y passe mais cela nous permet d’acheter quelques souvenirs dans un cadre extraordinaire.

birmanie-2-jours-lac-Inle-21 birmanie-2-jours-lac-Inle-22 birmanie-2-jours-lac-Inle-24 birmanie-2-jours-lac-Inle-6
Attention arnaque : Il s’agit, je précise, de la seule arnaque vécue lors de tout notre séjour en Birmanie. J’ai l’habitude de rapporter un bijou en argent de chacun de mes voyages (chacun son truc me direz-vous). C’est parfait puisque nous visitons un atelier de bijoux en argent lors de notre excursion… Soucieux de me faire plaisir (<3), Antoine m’offre un bracelet venant de l’atelier… La vendeuse nous fait un certificat d’authenticité (qui ne vaut évidemment rien) et nous ne doutons aucunement de la qualité du bijou puisque nous voyons les artisans travailler l’argent tout autour de nous. Après négociation, nous achetons le bracelet 80€ (une vraie fortune pour nous mais on ne badine pas avec les bijoux en argent). Je suis évidemment ravie (preuve en est la photo ci-dessous) d’avoir un si joli souvenir de mon voyage en Birmanie. 48 heures après, le bracelet a commencé à noircir, révélant le fait qu’il soit en étain ou autre pacotille. 80€ dans le c*l ! Donc conseil : n’achetez rien dans l’atelier que vous visiterez peut-être, vous risquez d’être déçu !

birmanie-2-jours-lac-Inle-29

Nous nous laissons guider par notre driver qui nous mène de temples en ateliers, d’ateliers en jardins flottants. Et bien que le circuit soit assez fréquenté, on se régale ! Ce lac, son architecture et le mode de vie qu’il offre sont de vraies merveilles…

birmanie-2-jours-lac-Inle-28

(Je vous laisse imaginer mon état d’énervement lorsque j’ai vu le panneau “Ladies are prohibited”)
birmanie-2-jours-lac-Inle-30 birmanie-2-jours-lac-Inle-31 birmanie-2-jours-lac-Inle-33 birmanie-2-jours-lac-Inle-34

On remet ça ?

Nous terminons notre excursion enchantés d’avoir pu découvrir le lac Inlé. Espérons que ce joyau subisse moins les effets de la surpopulation que ce que les scientifiques le prédisent car ce lac est un vrai trésor… Une chose est sûre : une journée d’excursion est bien trop courte pour admirer la splendeur de ce lac. Je tannerai donc Antoine pour y retourner le surlendemain (après une journée de chill de l’espace pour cause de pluie).

Pour cette deuxième excursion (beaucoup plus courte que la précédente), nous indiquons notre souhait à notre guide : nous voulons voir des villages et des pêcheurs. Le guide nous emmène donc à travers des canaux très peu fréquentés… On observe le quotidien sur le lac et en prenons plein les mirettes. Exit les ateliers et boutiques de souvenirs, nous voilà au coeur du lac et de ses habitants… Une occasion supplémentaire de déclencher nos appareils et de mitrailler comme des p’tits fous !

birmanie-2-jours-lac-Inle-17 birmanie-2-jours-lac-Inle-15 birmanie-lac-inle-2 birmanie-lac-inle-3 birmanie-lac-inle-4

On frôle le syndrome de Stendhal (et c’est assez fréquent en Birmanie) pendant ces deux petites heures de balade. Et pour clôturer notre séjour autour du lac Inlé en beauté, le boat driver nous mène jusqu’à un pécheur, comme nous lui avions demandé. Le pécheur nous montre comment il se sert de son panier pour pêcher et nous fait un peu le show, content de voir qu’il a des spectateurs (et de savoir qu’il va sans doute récupérer 1$). Fabuleux !

birmanie-lac-inle-6 birmanie-lac-inle-9 birmanie-lac-inle-5 birmanie-lac-inle-8

En deux mots, ces deux excursions sur le lac Inlé auront été magiques et comme dans mes rêves ! (ça fait vachement plus que deux mots, I know) Et ce, malgré la pluie. Bref, si vous allez en Birmanie, ne ratez pas ça, vous vous en mordrez les doigts…

Je vous laisse sur une petite série de photos réalisée avec mon téléphone, qui vous laissera entrevoir les paysages croisés sur le bateau. En espérant que cela vous plaise ! 🙂 

voyage-birmanie-25 voyage-birmanie-23 voyage-birmanie-21 voyage-birmanie-20 voyage-birmanie-19 voyage-birmanie-30

C’est la fin de notre voyage en Birmanie. Comme je vous l’ai déjà dit, il s’agit tout simplement d’un des plus beaux voyages de ma vie (si ce n’est le plus beau). J’espère que mes différe,ts articles vous auront donné envie d’y aller… Et si le coeur vous en dit, foncez avant que le tourisme de masse n’ait transformé drastiquement ce splendide pays. Ne change pas Birmanie, ne changez pas birmans, vous êtes beaucoup trop chouettes pour ça ! (c bo XD)

Si vous souhaitez relire mes différents articles (Bonne lecture !) :

10 choses à savoir sur la Birmanie 

– Tous nos conseils pour bien préparer son voyage en Birmanie 

– Le train circulaire de Yangon, ce train pas comme les autres

Que faire à Yangon, l’étonnante capitale ?

L’extraordinaire pagode Shwedagon 

– Le coucher de soleil à Bagan, cette merveille

Les temples de Bagan à vélo électrique 

Bagan, l’Irrawaddy et ses fabriques de laque 

– La vidéo de notre voyage en Birmanie 

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

3 Comments
  1. posted by
    Perrine
    Oct 2, 2015 Reply

    Ah ah, nous aussi on s’est fait avoir en arrivant à Kalaw à 2h du mat, il faisait 5°C (vu que c’est dans les montagnes), autant dire qu’on en menait pas large…
    Mais heureusement, l’hôtel qu’on avait choisi était vide, on était les seuls client donc pas de problème de place 😉
    On a juste du réveiller le gars à 2h du mat 🙁

    Et je confirme, le trek est absolument magique, notre meilleur souvenir de Birmanie 🙂

    • posted by
      Béné
      Oct 7, 2015 Reply

      Il parait que le trek est super chouette oui ! Mais bon, vue la météo, c’est franchement sans regret pour nous 😉

  2. posted by
    chloe
    Avr 12, 2016 Reply

    Nous partons pour le Lac Inle ce soir.. et on vient juste de réserver un hôtel de dernière minute pour la nuit prochaine parce que nous pensions également arriver à 6h du matin mais à lire ton article… :/
    Merci pour les conseils!

Répondre à chloe Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *