À la Une Recettes de cuisine Recettes véganes Recettes végétariennes

Butter chicken vegan et naans maison

19/10/2021

Vous connaissez le chicken butter, ce plat indien crémeux, riche et si bon dont on peut se faire péter la panse dans les restos indiens ?

J’adorais ce plat mais je suis devenue végétarienne il y a 5 ans et je ne souhaite donc plus en manger à nouveau.

Heureusement, la cuisine indienne (comme de nombreuses cuisines étrangères) propose plein de plats végétariens absolument délicieux, et je peux désormais faire du chicken butter vegan ou végétarien à la maison grâce aux aiguillettes végétales des Nouveaux Fermiers.

(Ce contenu n’est pas sponsorisé mais j’apprécie vraiment leurs produits et je pense qu’ils peuvent faciliter la végétalisation de son alimentation, j’en parle donc en toute transparence).

Je mange très peu de produits simili-carnés (qui ressemblent à de la viande sans l’être) au quotidien car je n’en ressens pas le besoin et je m’en passe 90% du temps.

Je n’ai pas arrêté de manger des animaux parce que je n’aimais pas le goût, mais par nécessité écologique et éthique. Je suis donc contente de pouvoir trouver de plus en plus de produits simili-carnés car parfois, c’est cool et ça fait plaisir de retrouver une texture qui nous plaisait dans la cuisine carnée.

Quelques remarques sur les produits simili-carnés industriels :

  • Beaucoup de gens ne comprennent pas forcément pourquoi on peut chercher à vouloir manger des produits qui ressemblent à de la viande quand on veut réduire sa consommation ou devenir végétarien.ne / vegan. C’est simple : chacun.e fait ce qu’iel peut / veut si ça peut l’aider à végétaliser son alimentation et à réduire considérablement sa consommation de viande.
  • Certaines personnes critiquent également le côté industriel et transformé de ce type de produits. Si je me bats moi-même contre l’industrie agro-alimentaire et l’hyper-transformation de notre alimentation, je pense qu’il est important de se détacher de la culpabilisation et du jugement de l’alimentation de personnes qui cherchent à faire mieux d’un point de vue éthique animale et environnementale.

Lorsque l’on a grandi dans une culture de la cuisine carnée, l’alimentation végétale peut sembler inaccessible et cela nécessite énergie / temps et espace mental de pouvoir changer ses habitudes alimentaires. Si des produits simili-carnés permettent de faciliter une transition vers une alimentation végétale, tout est bon à prendre, y compris des produits transformés et industriels de temps à autre.

La quasi-totalité des produits alimentaires que nous consommons sont transformés et appartiennent à des mastodontes de l’agro-alimentaire. Les critiques sur les produits transformés doivent donc s’adresser à tout le modèle agro-alimentaire, et non pas seulement aux produits vegans !

  • Ces produits (et notamment ceux des Nouveaux Fermiers) sont généralement assez coûteux (c’est notamment pourquoi j’en achète peu). J’espère qu’ils seront de plus en plus accessibles à tous et toutes et rendront l’alimentation végétale facile !

Bref, consommez des produits simili-carnés si cela vous aide dans la végétalisation de votre alimentation ou vous fait plaisir et ne culpabilisez pas !

Remarque complémentaire :

Cette recette contient des noix de cajou. La consommation de noix de cajou encourage la production de ces noix dans des conditions de travail souvent indignes au Vietnam, en Inde, et en Côte d’ivoire. Les femmes qui épluchent les cajou souffrent notamment de graves brûlures aux mains, aux yeux, etc. pour satisfaire la consommation des européen.ne.s. Il est donc nécessaire de limiter au maximum sa consommation tout en luttant évidemment contre le capitalisme et le productivisme colonial qui permet aux noix de cajou d’être une star de nos apéros.

Et maintenant, place à la recette !

Les ingrédients, pour 6 portions

Pour la marinade :

  • 500g d’aiguillettes végétales (Les Nouveaux Fermiers, trouvables dans les grandes villes ou commandables en ligne via ChronoFresh)
  • 3 cas de yaourt de soja (à la grecque de préférence)
  • 1 cas de jus de citron
  • 1 cas de paprika
  • 1 cac de cumin
  • 2 cac de Garam Massala

Pour la sauce :

  • 50 g de beurre ou margarine
  • 1 cas d’huile végétale
  • 1 oignon
  • 2 gousse d’ail
  • 3 cm de gingembre frais gratté finement
  • 1 cac de cumin
  • 1 cas de Garam Massala
  • 10 cl d’eau
  • 1 boîte de tomates concassées
  • Une demie-boîte de crème de soja (10 cl)
  • 1 cac de concentré de tomates
  • Une poignée de noix de cajou
  • Coriandre

Les étapes de la recette du butter chicken vegan :

1) Préparer la marinade en mélangeant les aiguillettes végétales et les ingrédients nécessaires à la marinade

2) Laisser reposer les aiguillettes en marinade au frais une heure minimum

3) Dans une poêle, verser une cuillère à soupe d’huile végétale, l’oignon, l’ail et le gingembre épluchés et émincés et faire revenir à feu moyen quelques minutes

4) Ajouter le cumin et le Garam Massala, remuer un peu et ajouter les 10 cl d’eau. Laisser cuire à feu moyen jusqu’à évaporation de l’eau

5) Ajouter le concentré de tomates et les tomates concassées et laisser mijoter une dizaine de minutes à feu doux

6) Pendant que la sauce mijote, faire revenir les aiguillettes végétales marinées à la poêle jusqu’à ce qu’elles soient bien colorées. Réserver.

7) Ajouter les noix de cajou à la sauce qui mijote, couper le feu et mixer la sauce au mixeur ou blender jusqu’à obtention d’une sauce crémeuse.

8) Ajouter la sauce aux aiguillettes et mélanger à feu moyen, ajouter la crème de soja et mélanger à nouveau

9) Laissez mijoter jusqu’à obtention d’une sauce crémeuse mais relativement épaisse

Servez avec du riz, quelques noix de cajou et un peu de coriandre pour la team coriandre, dont je fais partie ! Ce plat est encore meilleur accompagné de naans maison !

Les naans sont des petites galettes parfaites à accompagner avec les plats indiens en sauce ou pour l’apéritif avec des tartinades végétariennes !

Ici, j’ai garni mes naans de houmous maison au basilic (je n’allais quand même pas laisser dépérir mon basilic sans l’utiliser 😌) et ça en fait de super galettes pour le déjeuner ! (Accompagnées d’une salade radis noir, carottes, betteraves crues par exemple)

La recette des naans vegan, pour 8 galettes

Ingrédients :

  • 250 g de farine
  • 3,5 g de levure de boulanger sèche ou fraîche
  • 1/2 cuillère à café de sucre
  • 1/2 cuillère à café de sel ou une pincée de fleur de sel
  • 7 cl d’eau tiède
  • 80 g de yaourt de soja
  • 2 cuillères à soupe d’huile d’olive

Les étapes :

Mélanger la levure dans l’eau tiède et laisser reposer quelques minutes

– Verser les autres ingrédients dans un saladier ou le bol de votre pétrin et mélanger

– Verser petit à petit le mélange d’eau et de levure

– Pétrir jusqu’à obtention d’une boule de pâte lisse

– Diviser la boule en 8 pâtons

– Étaler un peu de farine sur votre plan de travail pour étaler vos pâtons sans qu’ils ne collent

– Étaler chaque pâton avec un rouleau à pâtisserie ou une bouteille en verre jusqu’à ce qu’ils fassent quelques mm de hauteur seulement

– Faire chauffer une poêle et faire cuire les naans (un par un en fonction de la taille de votre poêle) une minute environ de chaque côté jusqu’à ce qu’ils soient légèrement grillés

Et voilàààà !

  • Reply
    Clem
    04/12/2021 at 08:26

    Notre grand drame quand on a arrêté d’acheter de la viande à la maison, ça été : “On va plus manger de butter chicken !”
    Mais du coup maintenant on fait seulement la sauce et on la mange avec du riz et des légumes. Pas assez protéiné on est bien d’accord mais c’est TELLEMENT BON…

Leave a Reply

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.