Cuba : un séjour pluvieux mais heureux dans la vallée de Viñales !

Cuba : un séjour pluvieux mais heureux dans la vallée de Viñales !

Après quelques jours passés à La Havane, il était temps de s’éloigner de la capitale pour découvrir la campagne cubaine !

Nous souhaitions découvrir l’ouest de l’île en priorité, renommé mondialement pour ses plantations de tabac #teamwestside. Nous choisissons donc Viñales pour la deuxième étape de notre voyage à Cuba.

Point de voiture de location pour notre périple, nous choisissons notre fidèle compagnon, le bus, pour nous déplacer à Cuba. (N’hésitez pas à lire tous mes conseils pour préparer votre voyage à Cuba, j’évoque la problématique transport, ça peut vous être utile ! ;)) La compagnie Cubanacan vient nous chercher dans un hôtel à proximité de notre casa particular dans Centro Habana et c’est parti pour 3h30 / 4 heures de bus ! (Je me répète mais Cubanacan est beaucoup plus intéressant que Viazul pour faire La Havane-Viñales : Cubanacan vient vous chercher alors qu’avec Viazul, vous êtes obligé de vous rendre à la gare routière à l’extérieur de la ville…)

Pendant ces quelques heures de bus, nous découvrons enfin la nature cubaine : le pays est incroyablement vert et la végétation très luxuriante. Méga pouce vert !

Viñales : une vallée classée au patrimoine mondial de l’UNESCO

Vinales est une étape souvent choisie par les voyageurs à Cuba. Outre ses plantations de tabac, la vallée dispose d’un environnement unique qui font le bonheur des randonneurs. La vallée de Vinales est en effet célèbre pour ses “mogotes”, ses monts calcaires verdoyants qui rappellent étrangement ceux que l’on peut trouver dans la baie de Phang Nga en Thaïlande (l’océan en moins) !

Tout avait pourtant si bien commencé (l’astuce pour que vous lisiez la suite, style de rien) lors de notre arrivée à Vinales : il fait beau, il fait chaud, nous trouvons une casa particular parfaite en quelques secondes et la région a l’air magnifique ! On se dit qu’on a bien fait de prévoir 3 jours à Vinales et que notre programme va être bien chargé !

On part faire connaissance avec la ville et un élément nous frappe : 99,9% des maisons de Vinales sont des casas particulares et peuvent donc louer des chambres aux touristes. Normalement, vous ne devriez donc pas dormir dehors à Vinales ! 😉

On découvre les maisons colorées de Vinales et leurs rocking chairs, les jolies rues avec les mogotes en arrière-plan, on assiste à un match de baseball (le sport national de l’île), le charme opère complètement !

place de l'église vinales place église vinales cuba partie de baseball à cuba maison colorée à vinales maisons colorées à vinales maison colorée vinales cuba maison colorée à vinales cuba vielle voiture américaine cuba garage et voiture vintage à vinales cuba enseigne peinte à vinales cuba enseigne ciné à vinales

C’est déjà l’heure de l’apéro, on s’installe en terrasse pour un combo bière-cigare pour Antoine et une simple Pina Colada pour moi. Puis un groupe de musiciens vient enflammer le bar avec des musiques cubaines… La Pina Colada est délicieuse, il fait chaud, on entend pour la première fois “Chan Chan” de Buena Vista Social Club en live : un gros cliché de touristes à Cuba mais p***** ce que c’est bon ! 🙂

bière et cigare à vinales cuba pina colada à vinales

Pour le moment, notre plan se déroule sans accrocs et on adore ça !

Oui, mais… (Voilà l’élément perturbateur que vous attendiez tous)

Le lendemain, alors que nous avions prévu une randonnée dans les mogotes, le temps se gâte. Et à Cuba, on  ne connaît pas le crachin breton : lorsqu’il pleut, il pleut des seaux d’eau. Impossible de mettre le nez dehors sans être assommé par la pluie (#lavérité). On reste donc profiter du patio humide de notre casa particular en espérant que la pluie cesse avant notre excursion du soir…

pluie torrentielle à cuba pluie tropicale vinales paysage à vinales cuba

Une excursion dans les mogotes chaotique mais splendide !

En début d’aprèm, la pluie se calme et nous pouvons nous rendre au point de rendez-vous de notre excursion. Mais le sol est complètement noyé par les litres d’eau qui sont tombés toute la matinée, on se dit que notre randonnée va être compliquée mais notre guide a l’air confiant (bon, c’est surtout qu’il a tout intérêt à nous dire que ça le fait s’il veut gagner des sous). On le suit et il suffit de quelques minutes de marche pour déchanter complètement. Je vous laisse admirer… (Mes Veja doivent m’en vouloir à vie pour ce traumatisme :()

Les conditions de marche étaient telles que nous avons pensé rebrousser chemin. La boue, glissante, a failli avoir raison de nous plusieurs fois et honnêtement, on en a (un peu) voulu au guide d’avoir maintenu l’excursion…

excursion boue vinales excursion boue vinales

(Vous comprenez mieux notre désarroi ?)

Après l’accalmie, les averses reviennent de plus belle et il faut avouer qu’il est assez difficile de savourer pleinement le paysage qui nous entoure dans ces conditions… Mais c’est tout de même magnifique donc on relativise et on apprécie ! (On est à Cuba, m*rde ! ;))

séchoir à tabac vinales paysage massif calcaires vinales excursion à vinales cuba paysage randonnée à vinales cuba

Nous arrivons à la dernière étape de notre randonnée : rencontre avec un veguero dans sa “ferme” qui va nous montrer comment il fabrique les cigares, avec en prime, un mojito au miel (déliiiiiiice !) et une vue incroyable sur les mogotes pour le coucher du soleil !

agriculture vinales à cuba panorama vinales cuba veguero champ de tabac vinales fabrication cigares à cuba fabrication de cigares veguero vinales mojito au miel vinales

Antoine, amateur de cigares, est scandalisé lorsqu’il voit le veguero rouler ses cigares… Le veguero ne respecte pas du tout le processus traditionnel et cherche simplement à rouler des cigares en 2-2 pour les vendre aux touristes.

Par ailleurs, il fait fumer des cigares avec du miel au bout, ce qui dénature complètement le goût du cigare (sans doute pour camoufler la mauvaise qualité du tabac et le mauvais tirage du cigare). Bref, Antoine est un peu désabusé alors qu’il tenait vraiment à cette démonstration… Pas grave, on tâchera de trouver mieux, et on savoure un coucher de soleil exceptionnel sur les mogotes ! De quoi rattraper largement la pluie, la boue, et le mauvais cigare ! 😉

> Lire tous nos conseils pour acheter ses cigares à Cuba 

Voyez plutôt… (On vous avoue que vu le ciel gris qu’il y avait lorsque nous sommes arrivés au point de vue, on ne s’attendait pas à un tel spectacle…)

sunset over vinales cuba sunset over vinales cuba coucher de soleil paysage vinakes

Plantation de tabac à Cuba : notre quête de la photo parfaite !

Antoine est déçu de ne pas avoir vu de champ de tabac comme il en rêvait lors de notre excursion dans les mogotes. Et un Antoine déçu = une Béné déçue (c’est beau l’amour). Nous partons donc à la recherche d’une plantation de tabac dès le lendemain matin. Antoine souhaite absolument immortaliser son voyage à Cuba par une photo de lui en train de fumer un cigare dans un champ de tabac (ils sont bizarres ces fumeurs de havanes…). Nous prenons un bus pour rejoindre Trinidad en début d’aprèm’, le temps nous est compté, on a la pression !

Antoine est persuadé d’avoir aperçu une exploitation à l’entrée de la ville lors de notre arrivée en bus. On marche donc pour rejoindre cet endroit (en croisant les doigts méga forts pour que sa myopie ne lui ait pas joué des tours).

Cette petite marche nous permet de découvrir d’avantage la jolie ville de Vinales et son environnement incroyable !

rue de vinales cuba maison et voiture colorée à vinales vieille voiture américaine vinales écoliers à cuba panneau révolution vinales

Lorsque nous apercevons des séchoirs à tabac, nous savons que nous sommes sur la bonne voie ! Qui dit séchoir à tabac dit champ de tabac, ANTOINE VA DONC POUVOIR FAIRE SA PHOTO. Malheureusement, le tabac de cette plantation n’est pas assez grand pour Môôôôsieur, on poursuit donc notre chemin en espérant croiser un autre champ correspondant à ses critères !

paysage à vinales cuba

Quelques minutes de marche supplémentaires et nous tombons sur l’exploitation qu’Antoine avait repéré lors de notre arrivée en bus. Le champ de tabac est beau, les plants de tabac sont grands : ANTOINE VA POUVOIR FAIRE SA PHOTO, POUR DE VRAI ! (et il est excité comme une puce)

Il achète un cigare à l’exploitant et c’est parti pour la séance photos dans le champ de tabac. L’occasion de voir à quoi ressemble du tabac en pleine terre et de rentrer dans un séchoir pour en apprendre un peu plus sur le processus de séchage du tabac. (Et les vegueros tentent de nous vendre de faux cigares Cohiba, évidemment !)

champ de tabac à vinales champ de tabac à vinales cuba champ de tabac cuba champ de tabac à vinales séchage de tabac à cuba séchage de feuilles de tabac à vinales

Nous avons accompli notre quête de la photo parfaite pour Antoine, vu des vegueros et champs de tabac, on a assisté à un merveilleux coucher de soleil sur les mogotes, on a découvert une chouette ville… Même si la météo n’était pas de la partie et que nous n’avons pas pu faire tout ce que nous voulions à Vinales, nous sommes malgré tout contents de ces 2 jours sur place ! (nous avons écourté notre séjour à Vinales à cause de la pluie)

Nous reviendrons pour découvrir plus longuement les mogotes et la région de Pinar del Rio lors de notre prochain voyage à Cuba, ET AVEC LE SOLEIL, OUI OUI !

Nous filons direction Trinidad en bus, dont j’ai hâte de vous parler puisqu’il s’agit de notre coup de coeur à Cuba !

Nos conseils et bonnes adresses à Vinales :

  • Nous avons effectué notre excursion “coucher de soleil” avec Yoan y Yarelis Reyes. Ces deux cubains proposent deux circuits, un “Sunrise” et un “Sunset”, tous deux offrant des panoramas sympas sur les mogotes. Allez directement au 206C Calle Salvador Cisneros pour obtenir les infos !
  • Si vous avez la chance d’avoir du soleil lors de votre passage à Vinales, allez boire un verre à l‘hôtel Los Jazmines, à l’extérieur de la ville, le point de vue est extraordinaire ! (mais nous n’avons pas pu en profiter à cause de la pluie :()
  • Pour manger : El Olivo est bon (même si un peu cher), allez-y tôt car le restaurant est dans tous les guides et il y a souvent la queue ! La Casa de Don Tomas est une bonne adresse, ce n’est pas donné mais vous pouvez tout à fait prendre du riz et une soupe, le jardin est très agréable. Enfin, il y a un restaurant végétarien dans la rue principale (Calle Salvador Cisneros) qui est excellent, sans doute le meilleur rapport qualité-prix de Vinales.
  • On nous a parlé à plusieurs reprises de la Finca Agroecologica et de délicieux paladares à Vinales que nous n’avons pas pu tester par manque de temps et à cause de la pluie. Certains restaurants proposent des vues extraordinaires sur les mogotes, essayez-les !  
  • Pour vous connecter à Internet, il y a un Etecsa dans la rue du cinéma. Vous pouvez y acheter des cartes à 5 CUC l’heure de connexion et aller vous connecter sur la place de l’église.
Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

4 Comments
  1. posted by
    buz
    Avr 6, 2016 Reply

    MA-GNI-FIQUE !
    Ou comment voyager sans bouger. Merci pour le partage.

    • posted by
      Béné
      Avr 7, 2016 Reply

      @buz: Merci beaucoup et merci d’avoir laissé un commentaire ! Ravie que ça te plaise 🙂

  2. posted by
    Briaux
    Déc 29, 2016 Reply

    Bonjour,

    Avez vous aimé votre casa à Vinales? Si oui pouvez vous s’il vous plaît me donner l’adresse?

    Merci beaucoup de votre récit et vos impressions.

    • posted by
      Béné
      Jan 6, 2017 Reply

      @Briaux: Bonjour ! Notre Casa était jolie mais la propriétaire voulait à tout prix nous vendre des prestations et à la longue c’était un peu pénible. Je ne la recommanderai pas ! :/
      Mais il y a des centaines de Casas à Vinales, vous devriez trouver votre bonheur facilement (n’hésitez pas à en visiter plusieurs avant de faire votre choix :))

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *