Deuxième semaine de PVT à Toronto en images : manger !

Deuxième semaine de PVT à Toronto en images : manger !

Ceux qui me connaissent un peu savent que je suis obsédée par la nourriture et la cuisine, que mes conversations sont très souvent portées là dessus (et sur Dirty Dancing évidemment), et que je passe la moitié de mon temps à cuisiner le week end (parce que l’autre moitié est consacrée à boire de la bière) et à lire des livres de cuisine (c’est de la littérature comme une autre).Cela ne vous étonnera donc pas si une grande partie de mes photos de notre deuxième semaine à Toronto est consacrée à la nourriture (et puis Instagram, c’est surtout fait pour ça non ?).

  • PATH 

toronto path

Lundi 5 novembre. Découverte du PATH, le plus grand centre commercial du monde. Le PATH est la véritable deuxième partie sous-terraine de Toronto : 28 km de couloirs remplis de boutiques et de restaurants en tout genre (1200 boutiques pour 5000 emplois, et tout ça dans un souterrain). Le PATH est accessible en centre ville grâce aux stations de métro et permet de rejoindre les rues en passant par le sous-sol. On peut tout y faire sans sortir le bout de son nez dehors (et en hiver, ça rend vraiment service).

En revanche, exit les repères traditionnels de la ville émergée : nous avons réussi à nous perdre en 10 minutes. Une expérience hors du commun pour les petits nantais que nous sommes (depuis qu’on a découvert le PATH, on ne veut plus partir de Toronto sans le connaître comme notre poche, comme les autochtones).

  • Pancakes

Mercredi 7 octobre. Vu de la France, le Canada c’est avant tout le pays des “caribous” (ça m’insupporte) et du sirop d’érable (ça va déjà mieux). Comme j’avais pas vraiment envie de chasser ce mercredi, j’ai choisi le sirop d’érable, avec des pancakes maison s’il vous plait. Par-fait. On évite d’en manger tous les jours évidemment car de 1) il faut avoir le temps de les préparer et de 2) c’est quand même un peu calorique.

Fondants, moelleux, légers, non vraiment, les pancakes c’est la vie !  Je pense qu’en 2 semaines, j’ai réussi à devenir droguée du combo Pancakes/Confiture de bleuets (grosses myrtilles).

  • Buildings 

toronto buildings

Même jour. Programme de la journée : aller à l’Alliance Française pour voir comment ils peuvent nous aider à trouver un job sur place et aller voir le Lac Ontario. Au final nous avons tout fait à pieds et cela nous a pris 4h (on peut facilement marcher 4h sans s’en rendre compte à Toronto tellement la ville est agréable). Et on traverse le downtown de Toronto et ses immenses buildings à faire pâlir la Tour de Bretagne nantaise.

  • CN Tower

Même jour. Lors de notre circuit à destination du lac Ontario, passage devant la mythique CN Tower, emblème de la ville. “Elle a été construite en 1976 par le Canadien National (CN) qui désirait montrer la force de l’industrie canadienne en construisant le plus haut édifice du monde. Originellement prévue comme une antenne pour la radio et la télévision, elle est aujourd’hui une des principales attractions touristiques de Toronto” Merci Wikipédia.

553 mètres. Inutile de préciser que l’on se sent tout petits à ses pieds. Les touristes peuvent accéder à la plateforme à 351 mètres de hauteur (plus haute que l’intégralité de la Tour Eiffel. REP A SA PARIS !).

La semaine prochaine, j’ai la chance d’aller manger au restaurant 360 de la tour. Je trépigne d’impatience !

  •  Lac Ontario

(Oui, cette photo est moche) Objectif de notre promenade atteint, voici le Lac Ontario ! Il marque la frontière entre le Canada et les USA et s’étend sur 19 000 km2. Tellement grand qu’il sert de climatiseur géant à la ville de Toronto en été (pompe à chaleur qui permet notamment la climatisation des bureaux).

Nous n’avons pas été au meilleur endroit pour découvrir le lac puisque nous avons dû traverser le périphérique de Toronto (je pense qu’il vaut mieux éviter de traverser la nuit). Le Harbourfront est assez sympa mais pas assez sauvage pour moi donc nous reviendrons nous balader au bord du lac à un autre endroit plus pipou.

  •  OOOOOHHH

toronto sunset

Retour à l’appartement à pieds avec le coucher de soleil sur les buildings, on découvre alors une autre facette de la ville : la sortie des torontois du travail, les magasins ouverts jusque 21h et l’hyperactivité de la ville jusque cette heure.

  •  Startup Weekend

Vendredi 9 novembre. Une petite photo de nos magnifiques T-shirts Startup Weekend Toronto, auquel nous avons été bénévoles. Je ne vais pas revenir dessus car j’ai déjà assez détaillé l’évènement dans cet article mais c’était une expérience super chouette !

  • L’alcool

Dimanche 11 novembre. Fin du Startup Weekend et donc grosse soirée pour fêter ça. Un Canadien nous offre des shooters qui grattent la gorge et au doux nom de “Rocky Mountain Bear Fucker” (ça porte vraiment vraiment bien son nom, on en sort pas indemne… Et ça améliore l’anglais en 10 min top chrono ! ;))). Du Whysky, de la Téquila et de la liqueur, voilà qui va nous rechauffer cet hiver ! 😉 En tout cas, si vous voulez essayer, vous avez désormais la recette !

  •  Dépression fromagère

En regardant cette photo, je pense à mes doux Saint Marcelin, Saint Félicien et Saint Nectaire. Je pense aussi à mon si bon Cantal et mon bien aimé Comté. Nous avons été obligés de passer du côté obscur de la force et de manger du Cheddar sur des Crackers (les Canadiens mangent le fromage sur des crackers, ne me demandez pas pourquoi). Le camembert étant à 10$ et le petit morceau de brie étant minimum à 8$, le choix a été fait rapidement : adieu fromages français (on avait déjà dit adieu au saucisson sec, le plus dur était donc passé).

Au final, c’est pas si mauvais, ça ressemble à du gruyère en un peu moins bon. On testera sans doute du fromage artisanal canadien mais c’est un peu cher donc on réserve ça pour les jours de fête.

  • Pipou cupcake

AAAAAAAAAH. LE MEILLEUR POUR LA FIN. L’Amérique, pour le fromage c’est pas l’idéal, par contre pour les pâtisseries j’ai envie de dire BRAVO. Mes papilles ont frétillé grâce à ce magnifique cupcake à la vanille (oui, à la vanille bleue). Si Antoine ne m’avait pas fait la blague “Tu ne trouves pas qu’il a une odeur bizarre ?”, il aurait été encore meilleur (La photo bonus ci-dessous).

Pour les cheesecakes et les cupcakes, ils sont vraiment très forts. Tous les gâteaux sont superbes et me font saliver (et dieu sait que je suis plutôt Raclette que pâtisserie). J’espère que mon petit frère pâtissier m’en fera des comme ça à mon retour ! 😉 (Juju, si tu lis ces quelques lignes…)

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

3 Comments
  1. posted by
    jennie
    Nov 20, 2012 Reply

    Pour moi, le sang de caribou est un apéritif, à moins que je me trompe, auquel cas on me l’aurait fait croire, car en principe j’en ai déjà bu.Donc il me semble que quand on parle de caribou ce n’est pas forcément d’un mammifère endémique. Corrigez-moi si je suis dans l’erreur !

  2. posted by
    jennie
    Nov 21, 2012 Reply

    Voulez-vous qu’on vous envoie du fromage par la poste : du maroilles, du bleu, du Boursin… et aussi des escargots farcis, du saucisson à l’ail, des tripes, du cassoulet,etc ? Y a qu’à demander !

  3. posted by
    Valo
    Déc 4, 2012 Reply

    J’ai juste envie de dire “bien joué Antoine pour le cupcake” !! mouahaha vous arrivez encore à me faire rire à l’autre bout de la planète <3

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *