Ecologie Ecologie informative et critique

Fuck You Amazon : impact social et environnemental d’Amazon et manières d’agir

02/11/2020

[Court article adapté d’un de mes posts publié initialement sur Instagram. Cet article évoque Amazon spécifiquement et manque donc d’exhaustivité mais c’est globalement tout le système de la grande distribution et des oligopoles qui mérite d’être régulé / démantelé. N’hésitez pas à poster vos réflexions / conseils sur le sujet en commentaire ! :)]

Il peut être tentant d’effectuer des achats en quelques clics et peu coûteux sur Amazon, surtout en période de confinement. ⠀

Amazon est pourtant une entreprise destructrice qui cannibalise tout sur son passage et dont les externalités négatives sont catastrophiques à la fois d’un point de vue environnemental, social, économique et fiscal.

Notre recherche toujours plus importante de commodité / praticité enrichit un monstre et le monde s’en mord déjà les doigts.

Pourquoi Amazon est-elle une entreprise à boycotter à tout prix ? 🤔

👉 Amazon a vendu plus de 11 milliards de produits en 2018 et prône la surconsommation en appliquant des prix bas et des promotions continues. Cette surconsommation contribue évidemment à la hausse des émissions de CO2 “en démultipliant l’extraction des ressources, les transports par bateaux, avions ou camions” (LeMonde 15/11/19).

👉 Amazon, c’est une armée de salarié.e.s deshumanisé.e.s qui subissent des conditions de travail indignes en entrepôt : une cadence infernale supervisée par des robots et de nombreux traumatismes causés par la pénibilité et la répétitivité des tâches (6,1% et 9,8% d’absences pour maladie, accident du travail ou maladie professionnelle en 2017 et 70% des salarié.e.s ont déclaré être en état de stress au travail). Les salariés sont particulièrement vulnérables pendant la pandémie, préservons-les et aidons-les à obtenir des conditions de travail justes.

👉 On estime que pour un emploi créé par Amazon, deux emplois sont détruits.

👉 Amazon pratique délibérément l’évasion fiscale et ne reverse pas de TVA sur ses produits vendus, soit un manque à gagner pour le fisc qui atteindrait 1,5 à 2 milliards par an (Le Canard enchaîné). Pourtant, les entrepôts d’Amazon bénéficient d’infrastructures, routières notamment, financées par l’Etat et donc les contribuables. 98% des vendeurs sur la market place d’Amazon fraudent la TVA en France.

👉 Jeff Bezos, l’homme le plus riche du monde, pèse désormais 202 milliards de dollars. Il s’est enrichi considérablement depuis le début de la crise sanitaire et sa fortune a progressé de près de 11 milliards de dollars par mois depuis le début de l’année.

“Derrière le héros du néolibéralisme 2.0 se cache une vision du monde que nous devons combattre.” selon les termes d’un collectif d’ONG et d’intellectuel.le.s dénonçant les pratiques de la firme.

Que faire à échelle individuelle et collective pour lutter contre Amazon et son monde ?

Agir contre Amazon et pour un monde libéré des oligopoles à échelle individuelle :

  • Boycotter Amazon et ses services (Amazon Prime, Amazon Web Services qui représente 30% du marché mondial du cloud, par exemple) autant que possible
  • Parler des conséquences d’Amazon autour de vous (cela peut-être en partageant ce court article par exemple) et inviter vos proches à ne plus utiliser et/ou acheter sur la plateforme
  • Acheter autant que possible dans les petits commerces indépendants
  • Acheter moins si c’est possible, aussi bien sur Amazon que partout ailleurs (rappelons que la surconsommation et le capitalisme sont notamment responsables du dérèglement climatique, de l’effondrement de la biodiversité et de la pandémie que nous connaissons actuellement, entre autres…)
  • Acheter sur les plateformes d’achat d’occasion comme Le Bon Coin ou les groupes Facebook locaux ou dans les ressourceries et/ou utiliser le don (via l’application Geev par exemple) ou le troc

À échelle collective :

N’hésitez pas à donner vos idées en commentaires, cette liste d’actions ne saurait être exhaustive et on apprend toustes les un.e.s des autres (ou presque ! ;)) !

  • Reply
    Caroline
    02/11/2020 at 21:34

    Merci pour cet article très complet ! 1 petite précision : on estime désormais que c’est 4,5 emplois locaux détruits pour un emploi créé par amazon (source Les amis de la terre). Les-dits amis de la terre sont justement en pleine campagne contre la surproduction et l’implantation d’Amazon en France. 20 entrepôts sont en projets sur le territoire, il est possible de rejoindre la campagne si vous certain.e.s sont motivé.e.s : https://www.amazonsoldelaplanete.org/anv-cop21 !

    • Reply
      Béné
      03/11/2020 at 08:34

      Merci beaucoup pour le chiffre actualisé, je vais corriger ça tout de suite ! 🙂

  • Reply
    JimM
    02/11/2020 at 23:15

    Mais Amazon est certes un des plus gros, un des plus en vue, mais toute la grande distribution est à bannir. Les conditions ne sont pas meilleures là bas non plus, mais comme chaque Leclerc (beaucoup de supermarchés, quelque soit la marque sont franchisé) est indépendant on en parle moins (pire, beaucoup utilises des montages de plusieurs entreprises (pour éviter les syndicats).
    https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/04/03/chez-leclerc-la-crise-sanitaire-revelatrice-d-un-management-par-la-peur_6035378_3234.html « Certains sont de vrais négriers, mais il y a aussi des patrons qui sont très bien »
    https://abonne.lunion.fr/id98184/article/2019-10-02/les-salaries-menacent-de-bloquer-le-leclerc
    – …

    Idem avec Biocoop qu’on aurait aimé voir plus enclin à être plus libre pour ses salariés :
    https://www.20minutes.fr/paris/2892475-20201024-paris-salaries-grevistes-occupent-magasin-reseau-biocoop
    https://www.revolutionpermanente.fr/Biocoop-Retour-a-la-Terre-en-greve-on-en-a-marre-des-salaires-de-misere

    Même des librairies (un peu grosse) ont des comportement dégueulasses ( https://twitter.com/FacheeLa/status/1322590249055326212? ).
    Au final tous ces magasins ne sont pas assez gros pour avoir un management comme Amazon mais la logique est exactement la même.
    Et les petits magasins avec des patrons ignobles sont aussi légions (et il est extrêmement difficile de le savoir sans connaître personnellement quelqu’un qui y travaille).
    A ma connaissance il n’y a pas d’appli grand public pour connaître la politique managerial, le sentiment des employés, … et c’est bien dommage (les labels de type Great Place To Work sont une blague)

    Malheureusement quand on a un salaire de misère on va souvent là où c’est le moins chère …
    Pour les chanceux : privilégier le producteur directement quand c’est possible, pour le reste oui des magasins locaux c’est peut être mieux, parfois en apprenant le comportement d’un “patron” envers ses employés ça me dégoute tout autant qu’Amazon.

    • Reply
      Béné
      03/11/2020 at 08:31

      Hello !
      Je suis évidemment d’accord et merci pour tous ces rappels et ressources (surtout celui sur les conditions de travail chez Biocoop… ça me fait penser aux conditions de travail dénoncées chez Kokopelli, même les boîtes qui se considèrent plus vertueuses que les autres ont des pratiques dégueulasses)

      J’aurais du le mentionner mais ce petit article est la retranscription d’un post Instagram sur Amazon, je l’ai seulement adapté rapidement car il me semblait pertinent de faire un focus sur cette boîte encore bien trop soutenue par l’opinion publique (surtout en cette période) mais j’essaierai de faire la même chose sur la grande distribution et le commerce d’une manière générale car c’est en effet les pratiques de tout un secteur qu’on peut dénoncer.
      D’ailleurs, le soutien aux restaurateurs me fait sourire quand on sait comment les salarié.e.s sont traité.e.s quotidiennement… (sexisme, salaire de misère, horaires décalés, heures sup pas payées, emplois précaires, etc.)

  • Reply
    Carlota
    03/11/2020 at 01:21

    Comment faire pour que les esprits s éveillent sur la menace représentée par Amazon ? Quelle honte que des commerçants souffrent quand ce géant de la vente en ligne va profiter de la consommation des français !

    • Reply
      Béné
      03/11/2020 at 08:33

      C’est une excellente question… Sachant qu’il faudrait démanteler cette entreprise complètement pour qu’elle cesse de nuire, c’est pas rien ! :/

Répondre à Caroline Cancel Reply

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par email.