Les vacances de Jannick à Toronto

Les vacances de Jannick à Toronto

Aujourd’hui, nous accueillons une auteure un peu particulière sur le blog puisque nous laissons la place à Jannick, la maman d’Antoine qui nous a rendu visite à Toronto pendant une dizaine de jours. Voici ses impressions !

Écrire pour le blog ”qui sent la poutine ” quelques lignes afin de livrer mes impressions sur Toronto : c’est plus difficile que je  pensais.

En 12 jours j’ai voulu en ”voir ” le plus possible, mes deux guides se sont chargés de la logistique, moi j’ai ouvert les yeux.

Voici mon TOP 10 !

1 – le match de basket TORONTO RAPTORS  VS SAN ANTONIO SPURS au Air Canada Centre  pour l’ambiance délirante, les écrans géants, les cheerleaders trop maquillées, le MAKE MORE NOISE, Tony Parker et parce que j’étais aphone le lendemain.

2 – le match de hockey sur glace au RICOH COLISEUM  pour la performance sportive des MARLIES et pour le spectacle à l’américaine : grosse bagarre UNDER CONTROL !

3 – la CN TOWER monument emblématique, le dîner à 351 mètres du sol au restaurant 360  qui domine cette mégalopole lisse et un peu aseptisée. Toujours plus haut.

4 – la journée à NIAGARA FALLS  pour le rêve de petite fille réalisé, pour le bruit assourdissant des chutes, pour les horribles ponchos jaunes, pour l’escapade aux States juste pour  rire.

5 – AGO (Art Gallery of Ontario) pour l’expo “Frida KAHLO et Diego RIVERA“, un pur moment de  bonheur mais ça, je le concède ce n’est pas typiquement Torontois… alors j’ajoute que la tasse d’ Earl Grey et le Tea Room du musée étaient splendides.

6 – EATON CENTRE cette galerie marchande qui scintille pour Noël, qui propose des ” Flip Books ” tout pipous,  une boutique INDIGO qui attire comme un aimant – est-ce pour les livres ? ou les livres ? ou encore les livres ? Une boutique ROOTS (All Made In Canada), un APPLE store too crowdy too noisy too much, une galerie… Que dis- je  ? Une verrière luxueuse et raffinée.

7 – URBAN EATERY : ma cantine préférée,  au sous-sol du EATON CENTRE. Le tour du monde des cuisines. Je ne parlerai que de la POUTINE, ce détonnant mélange de frites  de fromage fondu et de sauce indéterminée de couleur brune qui tient chaud au cœur et bien au ventre,  à ne pas rater.

8 – DOWNTOWN un peu Old England et beaucoup Times Square. Les larges avenues aux trottoirs pour familles nombreuses, les gratte-ciels aux éclats métalliques, les jardins sur les toits, la feuille d’érable qui flotte au vent, les halls d’immeubles qui abritent  les entrées du métro et les accès au PATH cet immense labyrinthe souterrain qui protège du froid les petites fourmis canadiennes travailleuses et disciplinées.

9 –  les ÉCUREUILS, partout, absolument partout. Ce sont nos chats nos moineaux nos pigeons, tout doux, tout noirs, tout gris, tout dodus, à Toronto ils absorbent à eux seuls la production  totale de cacahuètes des USA… Non, je plaisante ! Quoique…

À ce propos je lance un avis de recherche :  WANTED. BLACK MAD SQUIRREL – living in High Park. Coupable de m’avoir sauvagement griffé l’index de la main droite en découvrant que je n’avais pas de cacahuètes à lui donner.

NB : sauvagement griffé … bon, j’ai toujours eu tendance à exagérer ! Mais on voyait nettement une petite trace blanche sur mon doigt quand même …

10 – LES PANCAKES  – ceux de BÉNÉDICTE  my Favourite Cook –  sont un grand moment  de la cuisine canadienne.  Légère, tendre, fondante, cette petite crêpe est une bouchée de bonheur avec du sirop d’érable ou de la confiture de BLUEBERRY.  Humm quand  j’y pense…

Je n’ai pas mis YORKVILLE so chic, ou KENSINGTON bobo branché, ni le Royal Ontario Museum dans mon  TOP 10, il aurait fallu que je fasse un TOP 20.

Pour conclure je vous laisse regarder cette photo et mon sourire radieux.

THE WORLD NEEDS MORE CANADA.

Jannick

Comments

2 Comments
  1. posted by
    Catherine de Bizienne
    Déc 17, 2012 Reply

    Les commentaires, les images sont comme toi : intelligents et drôles. Ça donne envie d’y aller et de manger des pancakes au sirop d’érable ( la photo fait saliver ). Un vrai super beau voyage.

  2. posted by
    Jennie
    Déc 21, 2012 Reply

    Et oui Jannick ça donne encore plus envie d’y aller ! Et pas seulement pour y voir nos chérubins.
    Des squirrels, j’en ai vu tout plein aussi à Edimbourgh et à l’université d’Exeter. Ils sont très mignons.
    J’espère que nous pourrons aller à Toronto au printemps.
    Yes we Can … ada !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *