Les plus beaux souvenirs de notre PVT Canada…

Les plus beaux souvenirs de notre PVT Canada…

Cela fait bientôt 2 ans, nous nous envolions pour notre PVT Canada d’un an  à Toronto. Cela fait désormais 9 mois que nous sommes rentrés de notre “aventure” ! Pas un seul jour ne passe sans que nous pensions à notre année là-bas, à nos déambulations dans les rues de Toronto, à nos week-ends ici et là à découvrir l’extrême beauté du pays… Cette année au Canada nous a changés, sans aucun doute. Découvrir une autre culture sur du long terme et devoir se réinstaller intégralement dans un pays et une ville inconnus ne laissent évidemment pas indemne… Revenus en France après une année (et demie) extraordinaire, on s’efforce de se remémorer chaque jour (ou presque) les bons souvenirs de notre année là-bas, mais aussi les moins bons (ceux qui permettent de prendre du recul et qui font qu’on apprécie encore plus notre retour en France !).

Même si nous nous étions sédentarisés lors de notre année à Toronto, nous avons évidemment eu l’occasion de voir un peu du pays. Parce que ne pas bouger et tenter d’explorer le pays lorsqu’on habite au Canada est une hérésie. Voici donc notre “best-of” de notre année au Canada… (parce que malgré tous nos articles, on avait pas encore tout dit ! ;)) Et qui sait, peut être que cet article vous donnera des idées d’excursion si vous êtes en PVT !

Retrouvez également notre témoignage sur notre PVT Canada pour en savoir plus sur notre expérience ! 

1) Toronto mon amour

Le choix des PVTistes se portent plus généralement vers Montréal (je ne parviens pas à retrouver un article qui disait que plus de 80% des PVTistes choisissent Montréal pour leur année au Canada) mais nous avons choisi la capitale économique afin d’être plongés dans un environnement anglophone. Nous avons adoré Toronto qui fut pour nous une très agréable surprise… Nous ne connaissions quasiment rien de la ville quand nous nous y sommes installés mais avons pris énormément de plaisir à l’explorer pendant un an. Une multitude de quartier et un cosmopolitisme incroyable, des musées géniaux, des malls gigantesques… Après un an sur place, nous étions encore loin d’avoir découvert tous les points forts de la ville.  Je vous recommande vivement d’y passer quelques jours lors d’un séjour au Canada, d’autant plus que la ville n’est située qu’à 2 heures des chutes du Niagara… (et croyez-moi, à l’échelle du Canada, c’est vraiment la porte à côté ! ;))

Si une visite de la ville vous intéresse, voici ma liste de 10 trucs à faire à Toronto qui pourra vous être précieuse (avec quelques adresses de bars et restaurants, des idées de visites qui changent de l’incontournable CN Tower…).

Evidemment, si j’avais vécu un an à Montréal, à Calgary ou à Vancouver, Toronto ne serait peut être pas en haut de ce classement mais je laisse parler mon manque d’objectivité ! 😉

toronto-22

 

2) Observation des baleines

Lorsque l’on pense au Canada, on pense évidemment à sa faune et sa flore unique au monde. Voir des baleines faisait clairement partie d’un de nos objectifs premier lors de notre année au Canada (avec trouver un travail, quand même !). Nous avons donc profité de notre road-trip en camping car pour réaliser ce rêve. Les baleines et bélugas s’observent généralement depuis Tadoussac lors d’un voyage au Canada mais puisque notre road-trip nous emmenait jusqu’en Gaspésie, Tadoussac n’était pas sur notre chemin. Nous avons donc effectué un stop à Rivière-du-Loup, de l’autre côté de la rive du Saint Laurent par rapport à Tadoussac, où des excursions pour observer les baleines sont également possibles puisque les bateaux vont emmèneront à Tadoussac.

Il faut savoir que l’observation des baleines  à Tadoussac est possible de juin à septembre, mieux vaut faire son excursion par temps ensoleillé et sans vent (évidemment). Nous avons eu le droit à de la brume épaisse et les baleines faisaient la sieste, ce qui a un peu compliqué l’observation,  mais nous avons quand même pu en voir quelques unes : baleines à bosse, baleines de Minke mais aussi des bélugas. Des moments inoubliables mais tellement trop courts ! (Re)Lisez mon article pour tout savoir sur notre excursion d’observation des baleines au Québec !

baleines à tadoussac

Où voir des baleines ailleurs qu’au Québec ?

A noter que si vous désirez observer des baleines, il est possible de le faire dans quelques pays et vous pourrez parfois profiter de conditions beaucoup plus idéales qu’au Québec. Instinct Voyageur recense très bien les pays où l’observation des baleines est possible dans cet article donc je vous laisse y jeter un oeil ! 😉

Lors d’un prochain voyage au Canada, nous nous envolerons probablement vers la côte Ouest et Vancouver afin d’observer des baleines bleues et des orques. Lors de notre voyage en Islande, nous voulions renouveler l’expérience mais depuis Reykjavik, les excursions ne permettent l’observation que de “petites” baleines de Minke pour un prix assez élevé donc nous avons passé notre tour…

 

3) Parc de la Mauricie

Lors de notre road-trip en camping-car nous menant de Montréal à la Gaspésie, nous avons évidemment fait quelques étapes dans des parcs nationaux canadiens. Parmi eux, le parc national de la Gaspésie (dont nous n’avons pas pu profiter puisque la pluie tombait si fort qu’elle pouvait même devenir douloureuse ! :D), le parc national du Bic et le parc national de la Mauricie.

Les parcs nationaux canadiens sont de vraies bouffée d’oxygène (d’autant plus que nous habitions dans la plus grande ville canadienne…) et on aimerait s’y attarder plus longtemps peu importe le parc.

Le Parc de la Mauricie est immense puisqu’il ne fait pas moins de 536 km 2 (n’espérez même pas en voir le 1/10 ème en une semaine… au cas où !). Comme beaucoup de parcs nationaux en Amérique du Nord, vous pourrez profiter d’un emplacement de camping car au coeur du parc sans souci, et croyez-moi, les emplacements sont souvent géants et vous donnent un peu l’impression d’être tout seul dans le parc… (tout seul avec les ours et les racoons !).

Le Parc est sublime et nous avons regretté terriblement de ne pas y avoir consacré plus de temps car les activités possibles sont très nombreuses et l’exploration du parc n’a quasiment pas de limite. Nous avons pu y observer des ours dans leur environnement naturel, et même si les photos sont un peu obscures en raison de la faible luminosité, les souvenirs sont intacts. Une chouette expérience ! (oui, entre les baleines et les ours, le Canada c’est vraiment le top de la faune, tu peux pas test ! ;))

Consultez mon article pour revivre nos deux jours au coeur du Parc de la Mauricie (photos d’ours inside) !

parc de la mauricie québec-5-2

 

4) Road-trip en camping car

Bon, vous l’avez d’ores et déjà compris, un des plus beaux souvenirs de notre année au Canada était notre road-trip de 2 semaines en camping-car. Loin de l’image “beauf” du camping-car à la française, le camping car est une vraie religion en Amérique du Nord et les infrastructures y sont adaptées ! D’ailleurs, il est très fréquent de voir un camping-car garé à côté des maisons. Et si j’habitais en campagne canadienne, je crois que je me laisserais tenter volontiers par un petit appartement roulant… Le pays est si grand et si beau que le camping-car est vraiment idéal pour explorer le pays en toute liberté. (Attention toutefois au coût de l’essence car, comme je l’expliquais dans mon article explicatif, nous avons du revoir notre itinéraire initial à la baisse en raison de la consommation (un peu excessive, hum #euphémisme) de notre engin (25 litres au 100 km, quand même…).

Bref, je vous laisse (re)lire notre article avec tous nos conseils pour bien préparer son road-trip au Canada qui pourra peut être vous aider mais sachez que nous avons tous été conquis par le camping-car. Ne pas avoir besoin de monter sa tente et avoir comme seul besoin de se garer et de se brancher pour pouvoir profiter de ses vacances est exceptionnel… Vous avez le confort d’un appartement (vraies chambres, vraie cuisine, vrai salon…) tout en pouvant bouger quand vous le souhaitez, le luxe ultime. (Et vous pouvez sortir les bières en 10 minutes top chrono après être arrivé dans un nouveau camping, elle est pas belle la vie ?)

Si un road-trip en camping-car au Canada vous intéresse mais que vous préférez éviter une organisation qui peut être (très) fastidieuse, Authentik Canada pourra vous aider dans votre organisation et vous proposera des itinéraires sympas pour profiter au maximum de votre séjour. 

 

5) Cottage à Muskoka

Nous vous avons déjà parlé de nos trois jours magiques dans les grands lacs, à Muskoka. Première excursion hors de Toronto depuis notre arrivée au Canada, et accompagnés des parents d’Antoine, ces quelques jours loin des buildings font également partie de nos plus beaux souvenirs. Nous avions réservé un cottage pour 4 personnes dans cette partie du Canada que l’on appelle la Georgian Bay (ou baie Georgienne).

Le cottage au bord d’un lac, en pleine nature, le Canada des clichés mais le Canada parfait.

Pour lire le récit de ce week-end au top, direction l’article d’Antoine !

Cruise Georgian Bay

 

6) Georgian Bay Islands National Park

Voici un parc national dont nous n’avions pas encore parlé sur le blog. Nous avons passé un week-end entre amis au Georgian Bay Islands National Park, situé à 2h heures de route de Toronto, dans la sublime baie Georgienne (cette baie est incroyablement grande…).

Il est le seul parc national canadien à être constitué d’îles et en compte 59. Le parc n’est donc évidemment accessible qu’en bateau, rien que de devoir embarquer toutes ses affaires de camping sur le bateau et de rejoindre l’île de Beausoleil (la plus grande du parc) est déjà une aventure en soi ! 😀 A Georgian Bay Island, il faut impérativement ranger ses denrées alimentaires après chaque repas (ainsi que son dentifrice) dans un placard très sécurisé mis à disposition par le camping. Les ours rôdent et mieux vaut éviter de les attirer sur son emplacement, il pourrait vous arriver des bricoles… 2 jours avant notre arrivée, un ours avait été aperçu dans le camping (ce n’est pas une île qui va faire peur à un ours, les ours nagent 10 fois mieux que nous…), un peu effrayant certes, mais terriblement excitant et exotique pour nous petits français !

L’île est vraiment magnifique et comme pour la majorité des parcs canadiens, la frustration est extrême lorsque l’on doit quitter le site. Un week-end ne suffisant clairement pas pour découvrir le parc en profondeur !

georgian-bay-islands-national-park-2

georgian-bay-islands-national-park-3

georgian-bay-islands-national-park-4

georgian-bay-islands-national-park

A noter que Muskoka et Georgian Bay Islands National Park sont des endroits parfaits si vous souhaitez vous évader un peu de Toronto pour un week-end (nous n’avons malheureusement pas eu la chance de visiter le Parc Algonquin mais ces 2 escapades à 2h de route de Toronto nous ont vraiment ravies).

 

8) Montréal

Evidemment, un passage à Montréal est obligatoire lors d’un séjour prolongé au Canada. Montréal, c’est un peu l’Europe au Canada (le fromage et le vin en un peu plus cher et l’accent québécois en plus). La ville est très jolie, les gens charmants et l’ambiance a un je-ne-sais-quoi qui donnerait envie d’y passer quelques mois ! (même si Toronto forever dans mon coeur <3)

Nos quelques jours à Montréal ont été bien chargés, la ville offrant beaucoup de choses à voir ! Voici notre petite sélection de trucs à voir si vous passez 3 jours à Montréal ! (non exhaustive évidemment)

montréal-PVT

 

9) L’amplitude thermique de 60 degrés

Bon alors quand on pense Canada en France, on imagine les 60 centimètres de neige et les -30 en hiver. CE N’EST PAS UNE LEGENDE. Nous avons eu le droit à quelques tempêtes de neige dont nous nous souviendrons probablement toute notre vie…

Par contre, même s’il est clair qu’il fait très très froid (un jour, mes doigts sont même restés collés à une poignée de porte car je n’avais pas mes gants… pratique !), nous avons vécu le froid d’une manière complètement différente que nous pouvons le vivre en France. Nos manteaux étaient très chauds (achetés au Canada, celui qui vient en PVT au Canada avec son manteau français a loupé quelque chose…) et très résistants au froid. Le froid est sec et il n’y a moins de vent qu’en Bretagne en hiver, le froid est donc beaucoup plus supportable (même si on pèle quand même sa race, n’ayons pas peur des mots).

Nous avons eu de la neige pendant 6 mois, un vrai hiver canadien… Celui qui te fait même hésiter à t’acheter des bottes de pluie car t’en as marre que tes bottes soient pourries par la neige fondue (je n’ai pas cédé mais j’aurais peut être dû !). Celui où des tas de neige d’1m50 de haut restent intacts pendant 3 mois car la température n’est jamais montée au delà des 0°.

2b88c21a72c811e2afd722000a1f98d6_7

d95492a071f311e2816522000a9e48f9_7

Un élément que peu gens savent, c’est qu’en plus d’avoir des hivers de ouf, les étés canadiens (en tout cas à Toronto et Montréal) sont souvent très chauds et il n’est pas rare d’approcher les 30 degrés (voire même les 35). Le Canada, ce pays où tu vis soit revêtu comme un esquimau, soit quasiment tout nu. C’est ce qui fait le charme du pays hein, non ?! Bon d’accord…

Pour découvrir les trucs les plus bizarres vus en Amérique du Nord, lisez mon article ! 🙂

 

10) Les chutes du Niagara

Evidemment, les chutes du Niagara ne pouvaient pas ne pas être absentes de ce classement. Un peu le passage obligé lors d’un voyage dans l’Est canadien… Nous avons eu le privilège d’y aller deux fois, une première fois en hiver et la deuxième en été. 2 visites inoubliables.

Prendre le Maid of The Mist (nom du célèbre bateau des chutes du Niagara) et rejoindre le coeur des chutes restera un souvenir inoubliable. On ne peut pas rester insensible face à un tel exploit de la nature et à un tel débit d’eau… A voir au moins une fois dans sa vie, même si la ville en elle même est assez horrible et un parc d’attractions pour touristes.

Les chutes du Niagara, c’est aussi la seule fois où tu sais pourquoi tu es obligé de te déguiser en sac poubelle géant.

chutes-du-niagara

chutes-du-niagara2

Bon, ça fait 2 heures que je travaille sur cet article mais le Canada c’est tellement bien que je vous mets un petit 11 ème souvenir bonus.

 

11) Voir des matchs de Hockey

Dire que j’étais une grande fan de hockey avant mon arrivée au Canada serait mentir. En revanche, nous avons été voir des matchs 3 ou 4 fois et c’était toujours une expérience extraordinaire. Dès que l’occasion se présentait nous allions voir les matchs des Marlies, l’équipe école des fameux Toronto Maple Leafs (bah oui, quand on est pauvre, les Maple Leafs sont un peu inaccessibles…). Une ambiance hors du commun, de la malbouffe et de la bière,  de la baston, un sport spectaculaire qui demande une rapidité et une précision extrême…

On se retrouve presque gênés à réclamer de la baston, mais ça fait tellement partie du sport que la gêne ne dure pas plus de 10 secondes. Ensuite, vous vous levez en gueulant et levant le point comme un autochtone, et c’est ça qui est bon. #lavérité

La première fois que nous avons été voir un match de hockey, une vitre a été cassée à 6 secondes de jeu, c’est vous dire si ça cogne sévère !

Non vraiment, nous avons été conquis par le hockey et je regrette presque que ce ne soit pas le sport officiel français ! 😉

GO LEAFS GO !

Hockey-toronto-marlies

Et voilà pour nos plus beaux souvenirs canadiens, je crois que je prêche des convaincus et que tout le monde rêve plus ou moins de découvrir le Canada, pour y vivre ou y aller en vacances. En tout cas, j’ai adoré me remémorer ces chouettes souvenirs… et même si nous y avons passé un an, vivement qu’on y retourne pour voir nos copains et découvrir l’autre coté du pays ! 🙂

 

Cet article a été réalisé en collaboration avec l’équipe d’Authentik Canada. 

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

10 Comments
  1. posted by
    LaRoux
    Juil 3, 2014 Reply

    un match de hockey, ça doit être quelque chose de vraiment fou
    j’y vais déjà en France (parce que j’en faisais avant) mais au Canada j’adorerais 😀
    Que de belles choses à voir .. bon après partout dans le monde c’est sûr .. Hier encore je m’engueulais avec mon père au téléphone parce que je lui disais que je ne sais pas où je serai dans quelques années Canada, Usa .. mais que je n’avais pas envie de vivre en France pour maintes raisons .. il ne comprenait pas -_-

    • posted by
      Béné
      Juil 3, 2014 Reply

      @LaRoux: Les matchs de hockey au Canada sont vraiment incroyables… Et au delà des matchs en eux même, c’est surtout l’ambiance qui te porte ! (on s’est même retrouvés à faire tourner les serviettes, c’est dire ! ;))

      Héhé, je comprends ton point de vue ! Mais je trouve que l’on est tout de même extrêmement chanceux de vivre en France… La Bretagne, le pays basque, le Périgord, l’Ardèche, l’Auvergne sont des régions magnifiques et qui sont vraiment à portée de main. Je prends vraiment des claques à chaque fois que je bouge un peu en France… c’est sûr que c’est moins exotique mais pourtant il y a vraiment des trésors qu’au final on a tendance à délaisser un peu quand on commence à prendre goût aux voyages à l’étranger ! ^^

  2. posted by
    J’ai ecrit
    Juil 5, 2014 Reply

    Cette retrospective me donne envie de prendre mon sac a dos, de partir en road trip, d’aller voir les grandes plaines canadienne (et Montreal <3)

    • posted by
      Béné
      Juil 9, 2014 Reply

      @J’ai ecrit: Notre objectif est donc atteint ! 😀 Il ne faut pas hésiter une seule seconde… 😉

  3. posted by
    Miss Blemish
    Juil 9, 2014 Reply

    C’est avec cet article que je découvre ton blog et c’est un vrai coup de coeur. Tu m’as replongée dans la magie des trois semaines passées là bas l’été dernier, quel plaisir ! Tu n’as fait que réveiller l’envie d’y retourner et pourquoi pas même d’y rester quelques temps 🙂 Je file lire tous les articles que tu mentionnes sa s ton article !
    Merci <3

    • posted by
      Béné
      Juil 9, 2014 Reply

      @Miss Blemish: Bonjour et bienvenue par ici alors ! 🙂 Merci infiniment pour les chouettes compliments, ça nous fait super plaisir !
      C’est vrai que nous avons eu la chance de rester un an pour découvrir plein de choses, mais je te rassure, la frustration est tout de même là car le Canada est tellement grand qu’il est impossible d’en visiter le 1/100ème en 1 an ! 😉 Nous sommes également impatients d’y retourner…

      Merci à toi ! <3

  4. posted by
    DUREZ
    Sep 20, 2014 Reply

    coucou merci pour ces informations, j’ai vraiment apprécié .. moi aussi je souhaite partir au canada…

    les renseignements sur le froid m’ont été dune grande aide…
    merci
    Amélie

    • posted by
      Béné
      Sep 27, 2014 Reply

      @DUREZ: Ravie que ces informations vous aient aidées !

      Bonne journée et merci d’avoir laissé un petit mot 🙂

  5. posted by
    Sylvie
    Nov 20, 2014 Reply

    Effectivement, tu m’as convaincu 🙂 j’y suis jamais allé, mais je prévois de m’y rendre pour les fêtes de fin d’année, histoire de changer de décors (j’entends par changement de décors les repas en famille :3 Je souhaiterais surtout visiter Toronto, et la liste que tu proposes dans cet article m’est très utile. Sinon, je voudrais te demander une chose, est-ce que tu peux me donner un petit aperçu du coût de la vie en général dans la ville ?

  6. posted by
    Girltrotter
    Fév 8, 2017 Reply

    Que d’expériences de malade !! Le PVT à cela de bon qu’il nous laisse le temps d’apprécier à fond !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *