T’es chouette Amsterdam ! (un long week-end dans la capitale néerlandaise) 1/2

T’es chouette Amsterdam ! (un long week-end dans la capitale néerlandaise) 1/2

Je vous avais quittés après 2 jours à Bruxelles. Voici donc la suite de notre périple avec ma copine Liso.

Cette visite d’Amsterdam a été plutôt grise et pluvieuse mais cela ne nous a pas empêché d’adorer notre séjour (et puis entre nous, le soleil, c’est tellement surfait…).

Toutes les photos de cet article ont été faites avec mon smartphone (Galaxy S4).

Infos pratiques

– Le vélo

Le vélo est le transport officiel de la ville, il y en a partout tout le temps et le vélo est prioritaire sur les piétons (oui oui…). Vous pourrez donc en louer facilement pour découvrir la ville à la mode locale. Les prix sont très abordables puisqu’il faut compter seulement une dizaine d’euros pour une journée de location. Vous trouverez une liste de loueurs de vélos sur le site de l’office de tourisme de la ville. Pour un séjour en vélo aux Pays Bas, cet article de Lonely Planet vous donnera tous les conseils nécessaires pour une bonne préparation, les chemins à suivre, etc.

– La ville n’est pas très étendue donc nous avons tout fait à pieds. Nos pieds ont un peu souffert mais ça se fait bien ! (et puis ça nous a permis d’éviter de potentiels accidents de vélo… on est jamais trop prudentes) 2 jours et demi suffisent pour découvrir l’essentiel de la ville. Idéal pour un long week-end…

– Aller à Amsterdam

Comme pour aller à Bruxelles, nous avons choisi la compagnie IDBus. A 19 euros le Bruxelles – Amsterdam pour 3 petites heures de bus, nous aurions eu tord de nous priver (avec toilettes et Wi-Fi). IDBus propose également des aller-retours à 60 euros depuis Paris et 50 euros depuis Lille. Parfait ! 🙂

– Les prix

Toujours pour une question de budget, nous avons choisi la solution auberge de jeunesse. Première fois pour moi, étant un peu une “princesse pauvre” du voyage, je privilégie toujours les AirBnb ou HouseTrip pour me loger. Mais à Amsterdam, il est malheureusement très difficile de trouver des solutions à petit prix hors auberge de jeunesse. Sachez que les prix sont également assez élevés pour la nourriture (le supermarché est ton ami).

Quelle auberge de jeunesse choisir à Amsterdam ?

Nous avons choisi l’auberge Stay Okay Amsterdam Stadsdoelen, je crois que nous avons payé autour de 35 euros la nuit en dortoir pour filles de 20 personnes (ce que je trouve assez cher pour une auberge de jeunesse). 

L’auberge est très propre et plutôt calme (il y a toujours des personnes plus bruyantes que d’autres mais globalement j’ai plutôt bien dormi avec mes boules Quies ;)), le petit déjeuner est compris et l’espace de vie est vraiment cool avec un bar, des baby-foot, un billard, et une vue sur un canal. L’auberge est très bien située, dans le quartier de Nieuwmarkt et à 5 minutes à pied du Quartier Rouge (ce n’était pas un critère mais ON S’EST BIEN RINCÉES L’OEIL !).

canaux amsterdam
red light district amsterdam canaux amsterdam
que-faire-a-amsterdam-4

 

Le Quartier Rouge : de la drogue et des p*tes (et inversement)

Nous rencontrons une québécoise super cool dès notre arrivée à l’auberge et décidons d’aller découvrir la ville. Evidemment, étant à 5 minutes du Quartier Rouge, nous faisons donc rapidement connaissance avec les vitrines et leurs femmes à poil   dénudées.

Le quartier se résume principalement à quelques rues avec des sex shops, des femmes en vitrines et des coffee shops donc si ce type d’activités fait partie de votre to-do list, vous devriez y trouver votre bonheur (JE NE VOUS JUGE PAS OKAY ?!). Sachez en tout cas qu’il est interdit de prendre les femmes en vitrine en photo, on comprends aisément pourquoi. (A tel point qu’on m’a gueulé dessus parce que je prenais en photo la façade “Quartier Putain”, SU-PEYR !)

Je ne me suis pas sentie très à l’aise dans le quartier rouge, voir ses femmes boire leur café tranquillement nues dans leur vitrine en attendant les clients tout en sentant une odeur de weed quasi permanente est tellement déconcertant… Mais le Quartier Rouge représente une toute petite partie d’Amsterdam donc vous pourrez normalement éviter le quartier sans trop de problème.

Comme nous étions plus attirées par une bonne pinte de bière que par des relations tarifées, nous nous écartons du quartier tout en découvrant la magnifique architecture et les canaux de la ville qui sont trooooooop mignoooooooons. On fait connaissance avec notre copine québécoise du week-end (Marie-Claude dit MC, si tu me lis wesh !) et on se fout un peu de son accent (évidemment). On mange dans un resto chinois absolument dégueulasse puis on rentre faire dodo (c’est pas très intéressant mais il faut bien une transition pour attaquer le lendemain).

red light district amsterdam
quartier putain amsterdam

Le deuxième jour (donc), nous nous promenons sans objectif particulier et continuons à miauler des “oh c’est trop mignoooon”. Amsterdam est décidément vraiment trop mignooooonne…

2 jours à amsterdam-45
canaux amsterdam architecture amsterdam

Au cours de nos périgrinations, nous passons devant l’exposition Body Worlds (qui est interdite en France je crois). Liso et moi en avions entendu beaucoup parlé, voir des corps humain disséqués nous attirait particulièrement donc on décide de casser notre tirelire, et de rentrer ! (L’entrée est effectivement très chère… 20 euros (sic)).

Il s’agit d’une exposition réalisée à partir de vrais corps humains (d’ailleurs l’absence de traçabilité des corps a fait polémique il y a quelques années) que l’on conserve grâce au procédé de la “plastination” . La thématique de celle d’Amsterdam était le bonheur (j’ai pas trop compris le lien avec le bonheur mais c’était cool quand même).

Nous sommes restées 2h et n’avons pas regretté du tout notre dépense, l’exposition est très intéressante et les prouesses techniques sont bluffantes. Je ne comprends pas beaucoup mieux comment fonctionne le corps humain mais nous avons adoré l’expo !

Attention, les photos suivent, âmes (très) sensibles s’abstenir !

exposition corps humain exposition corps humain

Nous improvisons ensuite un petit itinéraire qui nous mène jusqu’au marché (extérieur) aux fleurs d’Amsterdam. Evidemment, des trombes d’eau ont commencé à tomber pile poil pendant notre visite. Ne pouvant pas tenir mon parapluie, et prendre des photos en même temps, je n’ai donc pas de photos…

Adieu clichés amstellodamois, nous n’avons pas vu de tulipes en fleurs puisque la saison des tulipes en Hollande va de mi-mars à fin mai, la période idéale pour admirer les tulipes colorer la ville étant mi-avril. Vous pouvez néanmoins profiter de votre séjour pour ramener quelques bulbes ! (veillez à comparer les prix car vous n’êtes pas les seuls à vouloir ramener des tulipes et les commerçants l’ont bien compris…)

architecture amsterdam que-faire-a-amsterdam-15 street art amsterdam

Et la gastronomie à Amsterdam, ça vaut quoi ?

Bon… On est bien d’accord qu’Amsterdam n’est pas une capitale réputée pour sa grande gastronomie. Elle comporte par contre une grande variété de restaurants, bistrots et cafés différents qui pourront ravir vos papilles…

Concernant la restauration rapide, Amsterdam a sa propre spécialité : le hareng vendu dans des petits kiosques ou des petits food trucks. Grandes fans de Harengs, lorsque Liso et moi avons vu cette charmante cabane à proximité du marché aux fleurs, nous nous sommes précipitées pour tester le sandwich local : hareng, cornichons et oignons dans un pain brioché. Et pour 2 euros et des brouettes, on s’est franchement régalées. Nous prenons des roll mops en guise de dessert et on se régale tout autant. Sandwich au hareng : 10/10

Attention : veuillez à avoir des chewing-gums avec vous, l’abus de hareng à l’oignon peut être assez corrosif pour l’haleine. (Je préfère être honnête)

Concernant les fromages locaux comme le Gouda ou l’Edam, nous n’en avons pas testé (mais j’ai toute confiance).

Enfin, sachez que la bière est également une spécialité des Pays-Bas (la Heineken est d’ailleurs brassée à Amsterdam et vous pourrez y visiter son musée), les amateurs de bières ne seront pas en reste (pour notre plus grand bonheur).

Bref, entre harengs, fromages, et bières vous devriez tout de même trouver chaussure à votre pied à Amsterdam ! 😉

roll mops amsterdam sandwich hareng amsterdam roll mops amsterdam

 

Les musées d’Amsterdam 

Nous reprenons notre promenade en direction du Musée Van Gogh et passons devant le magnifique Rijksmuseum, le plus grand musée des Pays Bas. Nous avons choisi de ne pas visiter le Rijksmuseum en faveur du musée Van Gogh (budget oblige).

Vous trouverez l’iconique I Amsterdam géant devant la bâtisse du Rijksmuseum.

musée amsterdam musée amsterdam I amsterdam scuplture

Nous rejoignons le musée Van Gogh sous la pluie (à quelques dizaines de mètres du Rijksmuseum) et devons attendre 45 minutes sous des trombes d’eau de pouvoir rentrer dans le musée. (Astuce : réservez en ligne et vous éviterez l’attente).

Le musée est très grand et la collection comporte évidemment les oeuvres les plus connues de Van Gogh. On découvre ou redécouvre des oeuvres majestueuses avec grand plaisir… Consacrez entre 1h30 et 2H30 à la visite du musée.

Nous sortons du musée avec une idée fixe : il nous faut un chocolat chaud et une gauffre. Nous finissons par trouver et dépenser environ 20 euros pour cet ultime combo (oui, Amsterdam c’est cher)… mais on a obtenu ce qu’on voulait, et ça n’a pas de prix.

Un bar pas cher à Amsterdam ?

Après un retour à l’hôtel, nous retrouvons notre copine MC avec comme principal objectif de boire des bières à pas trop cher : nous nous dirigeons donc vers le barSkek, sur les conseils de notre auberge de jeunesse. Dans le quartier rouge et à quelques minutes à pied de la gare CentraalStation, ce bar est vraiment top ! La bière n’y est pas chère, les plats sont bons et très abordables et la décoration et la musique sont vraiment sympas…  Bref, un endroit parfait pour les petits budgets ! (à tel point que nous y avons enchaîné les pichets de bières…)

La suite est donc assez prévisible : nous nous retrouvons à chanter jusque 4h du matin dans un karaoké complètement ivres.

La vie nocturne de la ville a tenu ses promesses (mais toutes les villes sont cools à partir du moment où on peut y boire de la bière et où il y a un karaoké ! ;)). Demain signera donc notre dernier jour à Amsterdam… (avec une grosse gueule de bois)

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

4 Comments
  1. posted by
    Liso
    Sep 24, 2014 Reply

    La partie sur le roll mops est, évidemment parfaite. En Lozère, je me sens bien seule, j’en mange tout le temps toute seule… Merci de ne pas avoir mis de photos ( vidéos???) du karakoé, toi t’es une copine!

    • posted by
      Béné
      Sep 24, 2014 Reply

      Laisse-tomber, pareil ! J’ai acheté du hareng pendant les vacances et j’ai ressenti une sorte de dégoût de la part d’Antoine (je sens qu’il ne me regarde plus comme avant). Je crois qu’on est faites pour vivre ensemble !
      Pour la vidéo, j’ai franchement hésité… parce que tu montres que tu maitrises Another Bites The Dust en yaourt comme personne !

  2. posted by
    W Travel blog de voyages
    Déc 27, 2014 Reply

    Très belles photos!
    Je suis allé plusieurs fois à Amsterdam et je n’ai jamais eu la chance d’avoir un beau ciel bleu. Du coup ça rend la ville un peu fade en terme de couleurs, dommage car je suis sûr qu’ensoleillée elle doit laisser une autre impression.
    J’aurais peut être plus de chance lors de mon prochain passage!

  3. posted by
    Toumitoun
    Mai 18, 2015 Reply

    Et les croquettes ?! Tu ne parles pas des croquettes ?! http://voorncroquettes.com/
    Pareil, je suis assez mal à l’aise dans le quartier rouge. Je l’ai fait une fois étant ado et je n’y ai jamais remis les pieds.

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *