Road-trip en Bretagne : une journée iodée dans les Abers [Finistère]

Road-trip en Bretagne : une journée iodée dans les Abers [Finistère]

Etape supplémentaire de notre road-trip en Bretagne : nous quittons la splendide presqu’île de Crozon pour rejoindre les Abers, en Finistère Nord. Les Abers sont un peu les fjords bretons puisque ce sont des entailles/estuaires dans la terre que la mer vient couvrir et découvrir en fonction des marées. On compte 3 abers dans cette région : l’Aber Wrac’h, le plus important; l’Aber Benoit, et l’Aber Ildut, le plus petit d’entre eux (et l’Aber Michelle elle a perdu son chat, mouarf !).

Nous nous arrêtons à Landéda et notre camping donne directement sur la plage de “Sainte Marguerite”, vraiment cool… (même si on est bien looooooin des températures de Thaïlande ! ;))

aber wrac'h

Après une visite de la brasserie des Abers à Ploudalmezeau (qui fabrique la savoureuse bière Mutine) nous partons déjeuner sur le port de l’Aber Wrac’h. Nous découvrons la charmante crêperie Captain avec un point de vue unique sur l’Aber Wrac’h. Je ne résiste pas à l’appel des moules à l’ail dans ce restaurant tout boisé… et Antoine se laisse tenter par une crêpe. Tout était divin, le cadre superbe, le service aux petits oignons, un restaurant que nous vous recommandons vivement !

restaurant aber wrac'h

Nous profitons d’une petite balade digestive sur le port et rentrons un peu par hasard dans la boutique des Vedettes des Abers qui proposent des excursions dans l’Aber Wrac’h. Et nous sommes chanceux puisqu’une excursion pour le Phare de l’Île Vierge part seulement une demie-heure plus tard… Un bon timing auquel nous ne sommes pas trop habitués ! 😛

Nous voilà donc partis pour une heure de bateau dans l’Aber Wrac’h avant de gagner l’île Vierge et son phare, le plus grand d’Europe.

aber wrac'h
aber wrac'h

Le phare de l’île Vierge s’agrandit peu à peu et arrivés à son pied, on flippe un peu à l’idée de devoir monter au sommet… Le plus haut phare d’Europe et le plus haut du monde en pierre de taille avec ses 82,5 mètres, ça a de quoi décontenancer un peu les personnes victimes de vertige ! (COUCOU ANTOINE !)

Bon je me moque mais je faisais moins la mariole quand il s’agissait de monter les 397 marches (j’ai du m’arrêter 2 fois pour cracher mes poumons avant d’arriver au sommet… Mais ça c’était avant que je devienne UNE GRANDE SPORTIVE ! Hum.).

phare île vierge
phare de l'île vierge

L’intérieur du phare est superbe, tapissé de 12500 carreaux d’opaline, matière ressemblant au verre qui a la particularité d’être autonettoyante (je veux ça dans ma cuisine). Malheureusement, ENFIN arrivés au sommet, la vue n’était pas à la hauteur du phare de nos attentes puisque l’horizon était bouché… Donc inutile de vous montrer des photos… (on préfère poster utile vous comprenez…)

intérieur phare île vierge

La descente du phare est évidemment beaucoup moins éprouvante et on profite du beau temps pour faire un petit tour de l’Île Vierge. L’île qui fait environ 1,5km2 donc la balade est plutôt rapide mais très agréable. Il est pas mignon Antoine dans cette atmosphère marine-champêtre ? 😉 (hyper fier et au top de la mode avec son t-shirt Olive et Tom préféré)

phare de l'île vierge phare de l'île vierge phare de l'île vierge
phare île vierge

Bref, nous revenons ravis de cette excursion en mer qui nous a permis de découvrir l’Aber Wrac’h de l’intérieur… Retour sur le continent vers 17h, l’heure idéale pour une petite bière sur le port (entre le goûter et l’apéro). Nous profitons du début de soirée pour un sunset sooooo romantique avant de rejoindre notre fidèle campement aux couleurs Quechua.

aber wrac'h
aber wrac'h

Fin de cette courte journée dans les Abers qui clôture nos quelques jours bien agréables dans le Finistère. Demain, c’est direction les côtes d’Armor et la célèbre côte de granit Rose pour terminer ce road-trip breton en beauté. Je n’en ai entendu que du bien (voire même un peu trop, C’EST LOUCHE), hâte de voir tout ça de mes propres yeux !

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *