Road-trip en Bretagne : Tomber amoureux de la presqu’île de Crozon [Finistère]

Road-trip en Bretagne : Tomber amoureux de la presqu’île de Crozon [Finistère]

Suite de notre semaine de road-trip en Bretagne : après notre magnifique journée dans le pays Bigouden, nous reprenons la route pour cette deuxième étape en direction de la presqu’île de Crozon.

Le Ménez Hom : une des “montagnes” sacrées d’Armorique

Pour rejoindre la presqu’île, nous passons par le Ménez Hom, un des points culminants de la Bretagne du haut de ses 330 mètres d’altitude (S’IL VOUS PLAÎT !). Par temps clair, le Menez Hom offre un point de vue sur la rade de Brest et sur la presqu’île de Crozon (dont les tas de pois dont je vous parle plus bas).

Mais évidemment, lors de notre “ascension” du Ménez Hom, le panorama était bouché donc nous n’avons pas pu en profiter autant que souhaité. Mais l’autre intérêt du Ménez étant sa faune et sa flore (le site est classé patrimoine naturel depuis 2004), notre balade fut tout de même très agréable !

La faune du Ménez Hom est d’ailleurs tellement amicale qu’Antoine s’y est fait une pote abeille. Qui n’a pas arrêté de le suivre pendant 20 minutes et s’est littéralement aggripée à son objectif d’appareil photo… (Nous avons donc immortalisé cette histoire ABSOLUMENT INCROYABLE par un petit GIF).

une-semaine-en-bretagne-28
une-semaine-en-bretagne-30
9102191424087111-ypP0

 

Camaret-sur-mer : merveilleuse pointe de Pen-Hir <3

Après une petite dégustation de bières à la brasserie du Bout du Monde (qui porte très bien son nom), nous rejoignons Camaret-sur-mer, à l’extrême Ouest de la presqu’île de Crozon. La traversée du superbe pont de Térénez nous rappelle étrangement certains paysages canadiens (pour de vrai !), ce qui ne nous déplaît évidemment pas !

Arrivés à Camaret, nous montons notre campement avant de nous adonner à notre activité favorite (vous commencez à nous connaître) : boire de la bière. Rien de mieux qu’un chouette paysage pour siroter notre boisson préférée : nous nous rendons donc à la Pointe de Pen-Hir, célèbre pour son “tas de pois”. Cela manque cruellement de buvettes dans ce genre d’endroits donc nous avons ramené nos bières… #astuce (si vous faîtes la même chose, veillez à ramasser vos déchets !) (et l’abus d’alcool est dangereux pour la santé etc., évidemment…)

Là encore, le ciel est bouché mais cela confère au paysage une ambiance assez incroyable. Voyez plutôt !

pointe-de-pen-hir-7
une-semaine-en-bretagne-32 une-semaine-en-bretagne-33
une-semaine-en-bretagne-42

(Pour que vous vous fassiez un peu une idée de la hauteur de cette falaise, dîtes vous tout simplement que les petits points noirs au sommet ne sont rien d’autres que des gens ! Voilà voilà…)

une-semaine-en-bretagne-34
pointe-de-pen-hir-5


une-semaine-en-bretagne-37
une-semaine-en-bretagne-38
une-semaine-en-bretagne-44
une-semaine-en-bretagne-43
une-semaine-en-bretagne-41
La brume est si dense qu’il est à peine possible de différencier la mer du ciel et le tas de pois semble flotter comme par magie. Nous restons vraiment scotchés devant les falaises abruptes de la Pointe de Pen-Hir et ce paysage accidenté… C’est tout simplement extraordinaire, d’autant plus que nous sommes quasi seuls sur le site.

Il s’agit sans doute d’un des plus beaux paysages qu’il m’a été donné de voir à ce jour. Merci la vie ! (Comme quoi, encore une fois, inutile d’aller très loin pour en prendre plein les mirettes…) Il faudrait presque consacrer une semaine entière à visiter toutes les pointes et caps de Bretagne…

 

La plage de Lostmarc’h, entre deux pointes…

Le lendemain, il est malheureusement quasiment impossible pour nous de visiter Camaret-sur-mer et sa fameuse Tour Vauban car c’est le jour du Pardon de Camaret, dédié aux péris en mer. Notre programme étant tout de même assez chargé (nous avons d’autres brasseries bretonnes à visiter hihi), nous laissons donc de côté le cimetière de bateaux et la Tour Vauban de Camaret. Cela nous fait une bonne raison de revenir.

Nous filons donc à la plage de Lostmarc’h sous un grand soleil. Nous traversons le petit parking envahi de ces veinards de baroudeurs-camionneurs qui ont dormi sur place et peuvent profiter du paysage dès leur petit déjeuner… Chouette, ce sera bientôt notre tour !

On découvre cette immense plage qui laisse même entrevoir le tas de pois au loin… Cette plage sauvage est magnifique (et pourtant, en habitant à 50 mètres d’une plage, on commence à être exigeants !) et correspond complètement à l’image qu’on se fait de la Bretagne, en mieux !

une-semaine-en-bretagne-45
une-semaine-en-bretagne-46
plage de lostmarc'h crozon
pointe-de-pen-hir-12
une-semaine-en-bretagne-47
une-semaine-en-bretagne-49 une-semaine-en-bretagne-50

 

 

 L’Ile Vierge : notre gros coup de coeur !

Avant de rejoindre mes parents pour un petit pique-nique à l’entrée de la presqu’île, direction l’Île Vierge à quelques kilomètres de la plage de Lostmarc’h. Ce lieu m’avait particulièrement attiré grâce à des photos postées sur Instagram (Instagram, source d’inspiration tourisme number one !), j’avais en effet du mal à me dire qu’une eau pouvait être si turquoise et translucide en Bretagne et me disait que les gens abusaient forcément un peu de la retouche photos. Il n’en est rien…

L’eau est tellement turquoise qu’elle est même plus belle que celle des plages de Thaïlande ! :’) Les photos que nous avions donc vu sur Instagram étaient bien réelles, et ne rendaient même pas vraiment hommage au paysage tant il est bluffant… Nous sommes vraiment restés bouches-bées et avons mitraillé comme des bêtes ! Voici notre modeste contribution photographique qui vous donnera peut-être envie de vous rendre à l’Île Vierge (photos garanties sans retouches, c’est promis !).

pointe-de-pen-hir-13
une-semaine-en-bretagne-53
une-semaine-en-bretagne-54
une-semaine-en-bretagne-57

Comment se rendre à l’Île Vierge ? Prenez la direction de Morgat/Cap de la Chèvre au village de Saint-Hernot et garez vous à la Maison des Minéraux. Après avoir traversé la route forestière (15 minutes), un petit sentier vous emmènera directement à l’Île Vierge en une petite dizaine de minutes.

Si vous passez dans le Finistère et que le soleil est de la partie, ne manquez pas d’y faire un saut ! Le cadre est vraiment unique… et si vous avez le temps, vous pourrez même longer le sentier côtier et trouver une petite crique pour vous baigner (ce que nous n’avons malheureusement pas pu faire par manque de temps). Si joli et dépaysant que l’on s’est promis de revenir plus longuement !

 

Être enterré à Landévennec sinon rien…

(Ne me remerciez pas pour ce titre très poétique !)

Nous rejoignons ensuite le minuscule village de Landévennec pour y retrouver mes parents. Et il faut avouer que lorsque l’on passe à côté de l’église de Landévennec, on ne peut pas s’empêcher de penser qu’on aimerait bien être enterré dans son sublime cimetière marin…  Avec 325 habitants, Landévennec peut quand même se vanter d’avoir un des cimetières les plus séduisants du monde ! 😉

cimetière landévennec

L’histoire de Landévennec est également très liée à son abbaye fondée en 485 (et à côté de laquelle nous avons pique-niqué). C’est l’isolement de la ville, difficile d’accès, qui a séduit Saint Guénolé et ses disciples et les ont conduit à fonder l’abbaye.

Nous ne visitons pas l’abbaye et préférons nous rendre au cimetière des navires (décidément, Landévennec et ses cimetières…). La localisation de ce cimetière est singulière puisqu’il se trouve dans un méandre formée par l’Aulne, avant d’entrer dans la rade de Brest. Quelle que soit la marée, les fonds y sont toujours supérieurs à 10 mètres, ce qui en fait un endroit idéal pour la Marine.

Il est malheureusement impossible d’approcher davantage les navires en attente de démantèlement de la Marine Nationale mais le site vaut quand même largement le coup d’oeil ! Lors de notre visite, le cimetière accueillait entre autres  le Colbert, le Tourville, le De Grasse, qui ont quitté le cimetière depuis.
une-semaine-en-bretagne-60

 

Nous disons au revoir à la presqu’île de Crozon car nous devons rejoindre les Abers (Finistère Nord) d’ici la fin de journée. Nous sommes vraiment tombés amoureux de la presqu’île et regrettons de ne pas y être restés plus longtemps (nous avions un impératif en Finistère Nord le lendemain, qui nous empêchait de nous attarder) mais nous reviendrons prochainement, c’est certain !
La presqu’île de Crozon est en bonne voie de détrôner le Golfe du Morbihan de son titre de “L’endroit préféré de Béné en Bretagne”, c’est dire si c’est beau ! Si vous ne connaissez pas encore cet endroit magique, foncez…
Quoi qu’il en soit, je crois que notre propre région n’a pas fini de nous étonner !

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

9 Comments
  1. posted by
    Eugénie
    Fév 17, 2015 Reply

    Tes photos sont sublimes ! Je suis également bretonne, mais ai quitté mon chez moi à 17 ans… j’y retourne d’ailleurs dans quelques jours pour ma semaine de vacances, j’ai hate de revoir la mer !

    • posted by
      Béné
      Fév 18, 2015 Reply

      @Eugénie: Merci beaucoup ! 🙂 Il faut dire que le paysage est assez photogénique 😉 Bon retour alors !

  2. posted by
    Mel’s way of life
    Fév 18, 2015 Reply

    Tes photos sont trop belles ! Ca me rappeller ce joli coin de Bretagne que j’avais aussi adoré 😉
    Bise

    • posted by
      Béné
      Mar 2, 2015 Reply

      @Mel’s way of life: Merci beaucoup ! Quel joli coin, on est déjà impatients d’y retourner 🙂

  3. posted by
    lili plume
    Août 30, 2015 Reply

    Nous quittons à peine la presqu’île de Crozon et je me devais de laisser un petit mot par ici car c’est en vous lisant qu’on s’est décidé à valider cette escapade, alors merci !
    Bien entendu je valide et sur-valide l’ensemble de vos qualificatifs, vive la Bretagne ! 😀
    Et j’en profite pour ajouter 2 bonnes adresses:
    – une sur la pointe de Pen’hir : le bar-créperie Le Verya’ch face à la plage du même nom. Très bonnes galettes et crêpes, cadre magique et bonne ambiance ! (pensez à réserver en saison)
    https://www.facebook.com/pages/Le-Veryach/171860466191244?fref=ts
    – Et le coloré salon de thé / creperie Gosutadig à Landévennec, où il fait bon prendre le temps.

    • posted by
      Béné
      Août 30, 2015 Reply

      Ha trop chouette ! Vous avez eu bien raison de vouloir découvrir ce joli coin…
      Je garde les adresses pour une prochaine fois ! 😉

  4. posted by
    La sélection du mardi #05 – Expedia Blog
    Oct 27, 2015 Reply

    […] un tour sur Canada Try, le blog de Bénédicte et Antoine, vous allez découvrir un petit paradis: la presqu’île de Crozon. Ils nous emmènent dans leur deuxième roadtrip dans le Finistère. Avec ces paysages à couper le […]

  5. posted by
    Rachel
    Nov 25, 2016 Reply

    Mais oui, la Bretagne c’est tellement beau ! Je suis amoureuse de la Bretagne toute entière !!!! Et je suis bien d’accord avec toi sur les plages d’eau transparente : l’été dernier, on était du côté de Beg Meil et j’ai eu de plus jolie photos que mes copains de Corse ! 😉

  6. posted by
    Céline – La Marinière en Voyage
    Mar 8, 2019 Reply

    Je garde de magnifiques souvenirs de cette presqu’île pas comme les autres, et vos photos le montrent bien ! Même avec une météo capricieuse, la région est dingue ! Je ne connaissais par contre pas Landevennec, une bonne excuse pour y retourner ! 🙂 Merci pour vos idées !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *