Temples d’Angkor : Beng Mealea, temple laissé à l’état sauvage

Temples d’Angkor : Beng Mealea, temple laissé à l’état sauvage

Pour ce dernier jour à Siem Reap, nous décidons de nous rendre dans un dernier temple du complexe d’Angkor : Beng Mealea. Ce temple est assez éloigné des temples principaux d’Angkor (à 1h30 environ) et c’est pourquoi sa visite n’est pas comprise dans le prix du pass. Il vous faudra débourser 5$ supplémentaires par personne pour y aller, et prendre un taxi… (pour des trajets aussi longs, il vaut mieux oublier le tuk tuk).

Nous avons été très attirés par la description de ce temple dans les guides car il est laissé complètement à l’état sauvage… Contrairement à Ta Prohm qui fait l’objet de rénovations et de débroussaillages pour les beaux yeux des touristes, Beng Mealea est laissé à l’abandon et la nature en a repris complètement possession.

Pour nous y rendre, nous découvrons le “vrai” Cambodge, non pas que Siem Reap soit le faux Cambodge mais la ville est tellement touristique en raison des temples d’Angkor que ça ressemble d’avantage à un Disneyland du Cambodge qu’à ville cambodgienne typique… On traverse de petits villages, on observe et on commence à comprendre que la pollution est un problème présent dans tout le pays. Nous découvrons également la circulation cambodgienne et l’état des “routes” (véritable tapes-cul en terre battue). On est loin, très loin de Sieam Reap…

beng mealea temple angkor

Nous arrivons vers 9h30 à Beng Mealea (au Cambodge, mieux vaut être matinal pour ne pas souffrir de la chaleur). Nous sommes quasiment les seuls touristes dans l’enceinte du temple une bonne partie de notre visite (rien à voir avec les autres temples d’Angkor)… seuls des enfants cambodgiens occupent le temple, en ont fait leur terrain de jeu géant et suivent les touristes en espérant leur grapiller quelques dollars. Le plus vieux d’entre eux doit avoir 9 ans et ces enfants s’occupent en fumant des cigarettes… On est complètement révoltés mais nous ne pouvons malheureusement pas y faire grand chose (si on leur faisait la leçon ils nous prendraient probablement pour des conn*rds d’occidentaux et ils auraient bien raison…).

beng mealea temple-16
beng mealea temple angkor

Quoi qu’il en soit, on suit le semblant de parcours qui a été créé avec des planches de bois et on découvre ce temple absolument incroyable pendant 2 bonnes heures… Le temple est tout simplement envahi d’arbres et branchages en tout genre, sans compter les parties de temple en ruine jonchant le sol. Voilà à quoi ressembleraient les temples d’Angkor si on les laissait évoluer naturellement, et c’est tout aussi splendide !

beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor

On entend le chant des oiseaux et les cris d’autres bêtes en tout genre (avec lesquelles on ne veut pas forcément faire connaissance, si vous voyez ce que je veux dire), on monte sur les racines larges comme des troncs d’arbres, sur les bouts de temple qui ont l’air stables et on savoure. Contre toute attente, ce temple reste un de nos plus beaux souvenirs d’Angkor… et l’atmosphère sauvage et l’abandon de ce temple y sont vraiment pour quelque chose !

beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor
beng mealea temple angkor

A la sortie du temple, nous croisons un groupe de coréens très TRÈS bruyant (au bout de 3 jours à Angkor, vous serez presque immunisés :D), l’un d’entre eux écoute sa musique avec une enceinte sur son téléphone… AU SECOURS, cette mauvaise manière commence à envahir les sites touristiques (et y compris religieux…) Ça nous exaspère déjà dans le tram à Nantes alors imaginez notre réaction dans un temple sacré du Cambodge. Dommage pour cette note de fin négative, la visite du temple avait été magique…

En bref, foncez voir ce temple, même s’il est un peu éloigné du reste d’Angkor… vous ne le regretterez pas ! (même si vous croisez des coréens bruyants ;))

C’était notre dernière journée à Siem Reap et aux temples d’Angkor, c’était fou fou fou !
Demain, nous partons en bus pour Battambang, ancienne ville coloniale française, et nous sommes impatients de découvrir un Cambodge un peu moins touristique…

Written by

Bénédicte

30 ans. J'aime cuisiner, faire des gâteaux, boire de la bière, les crêpes, voyager, jardiner, chanter les chansons de Sufjan Stevens en yaourt et mon chien. Et toi ?

Comments

2 Comments
  1. posted by
    Minh Anh
    Déc 12, 2014 Reply

    J’aime bien aussi ce temple, eloigne un peu de tous , un bon plan si vous voulez faire hors sentiers battus

    • posted by
      Béné
      Déc 31, 2014 Reply

      @Minh Anh: Complètement ! Nous avons adoré 🙂 Bien loin de l’agitation de certains autres temples d’Angkor !

Leave A Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *